Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L’avenir de Toshiba en question après la vente effective de ses mémoires flash

Ridha Loukil , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse Toshiba tourne une page cruciale de son histoire en finalisant le 1er juin la cession de ses mémoires flash NAND. Un désinvestissement qui prive le géant japonais de sa principale vache-à-lait et soulève des interrogations sur son avenir à long terme.

L’avenir de Toshiba en question après la vente effective de ses mémoires flash
Usine de mémoires flash NAND de Toshiba à Yokkaichi, au Japon

Après plusieurs soubresauts, Toshiba a finalisé le 1er juin 2018 la cession de son activité dans les mémoires flash NAND au consortium KK Pangea mené par le fonds d’investissement américain Bain Capital. Le montant de la vente atteint 2 000,3 milliards de yens, l’équivalent de 18,3 milliards de dollars. L’opération est complexe car elle fait intervenir plusieurs investisseurs: Apple, Dell Technologies, SK Hynix, le fonds d’investissement nippon INCJ, la banque publique japonaise Development Bank of Japan… et même Toshiba.

Une page historique se tourne. Toshiba est l’inventeur des mémoires flash NAND en 1989. S’il s’est fait détrôner par Samsung Electronics, il reste le deuxième fournisseur mondial de ces puces au cœur des smartphones, tablettes, PC ultra portables ou serveurs, avec 17,4% du marché en 2017 selon le cabinet TrendForce, contre 36,7% pour son concurrent coréen. La vente de cette activité emblématique le prive de sa principale vache-à-lait : elle lui[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle