L'avenir de l'équipementier automobile Peguform France toujours pas réglé

Production

Partager


Le plasturgiste Peguform France ne sait pas encore de quoi demain sera fait : donnant raison aux banques, la justice américaine via le tribunal de Détroit a finalement refusé de valider le plan de continuation présenté par son actionnaire Venture, placé depuis 2003 sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites. Ce dernier espérait se refaire une santé financière en obtenant de ses porteurs d'obligations l'abandon de créances représentant une somme d'environ 450 millions de dollars contre une participation au capital. La banque Rothschild est mandatée pour trouver d'éventuels acquéreurs qui ont jusqu'au 7 mars pour se faire connaître. Une vente par appartements n'est pas à exclure.
Depuis le rachat en janvier par le fonds américain Cerberus de Venture Allemagne (usines en Allemagne, Brésil, Espagne et Mexique) qui totalise un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros, le périmètre de Venture s'est sensiblement réduit. Avec des implantations industrielles aux Etats-Unis, en France et République tchèque, il regroupe 5.800 personnes pour un chiffre d'affaires 2004 de 960 millions de dollars. Dans l'Hexagone, Peguform France emploie sur quatre sites 1.440 salariés permanents pour un chiffre d'affaires de 205 millions d'euros. L'équipementier automobile, spécialisé dans les boucliers, est le troisième acteur de son secteur en France derrière Faurecia et Plastic Omnium. Il espère atteindre en 2005 les 215 millions d'euros grâce notamment à la fabrication d'éléments pour la Peugeot 1007 et la Citroën C4.
Jacques le Brigand en Pays de la Loire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS