L’Autorité de la concurrence met en garde contre la marginalisation des MVNO

Dans un avis rendu public ce lundi 21 janvier, l’Autorité de la concurrence a mis en garde contre la marginalisation des opérateurs sans réseaux (MVNO) sur les créneaux de la 4G et des offres mobiles low-cost.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Autorité de la concurrence met en garde contre la marginalisation des MVNO

"Les conditions tarifaires et techniques faites aux MVNO (ndlr, opérateurs sans réseaux) semblent limiter leur capacité à réagir et à concurrencer efficacement les offres des opérateurs de réseau sur le marché de détail", estime l'Autorité de la concurrence.

Or, "dans un contexte marqué par une forte baisse des prix et l'arrivée de la 4G, il est indispensable que les conditions qui leur sont faites par les opérateurs hôtes leur permettent, dès à présent, de bâtir des offres attractives", juge-t-elle dans cet avis.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'Autorité, s'appuyant sur un avis de l'Arcep, le gendarme des télécoms, "a relevé que les MVNO pouvaient rencontrer certaines difficultés pour répliquer les nouvelles offres lancées par les opérateurs de réseau".

Concernant le déploiement du réseau 4G, "les MVNO doivent en effet être en mesure de proposer leurs offres dans les mêmes délais que leurs hôtes", a rappelé l’Autorité de la concurrence. En effet, les opérateurs se sont engagés à mettre ces offres 4G à disposition des MVNO, ils doivent "s'appliquer avant même le lancement des premières offres commerciales 4G".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS