L'Autorité de la concurrence enquête sur Keolis et SNCF pour un marché à Strasbourg

Après une plainte de Transdev (ex-Veolia Transdev) concernant le gain par l'opérateur Keolis (filiale de la SNCF) d'un marché à Strasbourg, l'Autorité de la concurrence a annoncé avoir ouvert une enquête pour pratiques anticoncurrentielles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Autorité de la concurrence enquête sur Keolis et SNCF pour un marché à Strasbourg

L'opérateur Keolis a-t-il profité du "savoir-faire ferroviaire" de sa maison mère SNCF pour remporter l'appel d'offres de la Compagnie des transports strasbourgeois pour l'assistance technique liée à l'exploitation du réseau de tramways et bus de l'agglomération strasbourgeoise ?

C'est en substance ce que lui reproche son principal concurrent, Transdev, qui a déposé plainte auprès de l'Autorité de la concurrence en novembre 2012, rapporte l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En lançant une enquête le 27 juin, l'autorité va tenter de déterminer si la SNCF, via Keolis, a bel et bien joué d'un abus de position dominante pour ce marché. Transdev exige en effet l'interdiction pour le géant des transports "de candidater en groupement avec Keolis aux appels d'offres des autorités organisatrices de transports et de leurs émanations".

A ce grief, l'Autorité de la concurrence a répondu que "les conditions justifiant" cette interdiction "ne sont pas réunies", mais "estime que l'instruction au fond doit se poursuivre".

Le gendarme de la concurrence "considère que la dimension ferroviaire a fait la différence entre les offres proposées à Strasbourg pour l'attribution du marché d'assistance technique".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS