Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

L'automobile n'a pas attendu la taxe carbone pour changer ses moteurs

, , , ,

Publié le

Les industriels, notamment les constructeurs automobiles, n’ont pas attendu la taxe carbone, appelée contribution climat-énergie, pour entreprendre la transition de leurs flottes vers des véhicules partiellement ou totalement électrifiés.

L'automobile n'a pas attendu la taxe carbone pour changer ses moteurs
Poussé par les nouvelles normes d’émissions de CO2, PSA étoffe sa gamme de véhicules hybrides, comme ici, à Sochaux (Doubs).

La transition énergétique ne peut se satisfaire de plans climat, nationaux, régionaux ou métropolitains, annonçant la chasse aux véhicules diesel ou la fin de la vente des véhicules à motorisation thermique à plus ou moins longue échéance. Il faut actionner des leviers efficaces plus rapidement, comme la réglementation et la fiscalité. Des leviers délicats à manier politiquement et économiquement. En matière d’écologie et de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, le jeu en vaut la chandelle. La taxe carbone, appelée contribution climat-énergie (CCE) en France, est, de l’avis des écologistes comme des économistes, l’outil qui serait le plus efficace pour changer les comportements des citoyens et les décisions d’investissement des entreprises.

C’est pourquoi le Parlement a voté fin 2017 un rehaussement de sa trajectoire. De 7 euros la tonne de dioxyde de carbone (CO2) en 2014, elle est passée à 30,50 euros en 2017, 44,60 euros (soit 3 centimes d’euros par litre d’essence) en 2018 et devrait atteindre 86 euros en 2022. Composante carbone de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), elle doit générer 3,2 milliards d’euros supplémentaires de recette fiscale, dont 1,66 milliard à la charge des ménages, soit 0,1 % de leur revenu.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle