Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

L'automobile européenne se convertit à l'électrique

, , , ,

Publié le

Les constructeurs allemands dévoilent les uns après les autres des projets de modèles de véhicules électrique qui viendront enrichir leurs gammes à l'horizon 2020.

L'automobile européenne se convertit à l'électrique
BMW i3
© bmw

Les constructeurs automobiles sont en train de se convertir à l’électrique. Le quotidien allemand Handelsblatt a récemment dévoilé les projets de Daimler (Mercedes, Smart), qui prépare un plan stratégique incluant la création d’une marque spécifique pour le véhicule électrique (VE). Le groupe présenterait un premier modèle, un SUV, au Mondial de l’Automobile de Paris en septembre prochain. Et compterait six VE dans ses gammes d’ici 2020.

95 grammes

Contraints par la réglementation européenne qui impose aux constructeurs de commercialiser d’ici 2020 des véhicules qui n’émettront pas, en moyenne, plus de 95 grammes de CO2 au kilomètre, le constructeur de Stuttgart emboîte le pas à BMW, qui possède déjà dans sa gamme la i3 et la i8. Deux modèles (et bientôt un troisième avec un roadster) destinés à lutter contre l’offensive Tesla.

En mars dernier, Harald Krüger, le patron de BMW dévoilait sa stratégie à l’horizon 2020-2025 : un nouveau VE, baptisé BMWi Next, sera mis sur le marché au début de la décennie 2020, qui concentrera l’ensemble des technologies en matière de véhicule autonome et connecté.

Segment B et C

Enfin, le patron de Volkswagen, Matthias Müller, a lui aussi dévoilé la semaine dernière un plan stratégique faisant la part belle à ce nouveau type de motorisation. Côté français, PSA dévoilait le 25 mai dernier les technologies qui seront à la base de son offre de VE dans les prochaines années. Le groupe anticipe une explosion des ventes dans les dix prochaines années et va profiter de l’amélioration des batteries et de la charge rapide pour étendre la motorisation électrique aux véhicules de segments B et C (les SUV et les berlines) alors qu’elle était jusqu’ici cantonnée au segment A (citadines). Si avec ça le marché ne décolle pas… 

Patrick Déniel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle