L'automobile en tête de la reprise

Après une année 2009 catastrophique, tous les secteurs industriels ou presque renouent avec la croissance en 2010, selon les prévisions de LCL/Crédit Agricole.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'automobile en tête de la reprise

Enfin ! La majorité des secteurs industriels devraient renouer avec la croissance en 2010. L’étude semestrielle publiée aujourd’hui par les économistes de LCL et du Crédit Agricole confirme le redressement de l’industrie. La production manufacturière devrait progresser de 1,8 % cette année. « Depuis le début de l’année, nous enregistrons quelques bonnes surprises », ajoute Bernard Monsigny, responsable des études sectorielles de LCL.

L’industrie automobile en fait partie. Avec un sursaut de 20 % de ses volumes prévus en 2010, la production de véhicules utilitaires dans les usines françaises enregistre la plus nette progression, tirée par le renouvellement des flottes des entreprises. Ce rebond intervient cependant après un recul historique de 42 % l’an dernier et constitue surtout un rattrapage... La production de véhicules particuliers progresse aussi de 5 %, tandis que les équipements automobiles augmentent de 4 % sur l’année. Ces bonne nouvelles se traduisent dans les résultats affichés ce mercredi par PSA, qui célèbre le meilleur semestre historique du groupe en termes de volumes de ventes mondiales, tandis que Renault annoncera ses chiffres demain. Les deux groupes français sont portés par les pays émergents, indique Philippe Gattet du cabinet Xerfi.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ce redémarrage profite à plein aussi aux biens intermédiaires. La sidérurgie devrait ainsi augmenter de 14 % sa production annuelle en volume, la chimie de 6 %. « Au-delà de la reprise de l’automobile, ces secteurs bénéficient de la fin du déstockage depuis quelques mois », affirme Bernard Monsigny. Tous les secteurs des biens intermédiaires devraient d’ailleurs augmenter leur production : + 3 % pour la transformation des plastiques, + 5 % pour la fonderie, + 3 % pour le papier-carton...

De fait, ces prévisions de juin révisent fortement à la hausse les perspectives des secteurs. 60 % d’entre eux devraient être en croissance, contre une estimation de 40 % en janvier 2010.

Deux secteurs devraient en revanche continuer à connaître des difficultés : le BTP, qui souffre de la réduction des budget des collectivités locales, inquiètes pour le niveau de leurs ressources futures après la réforme de la taxe professionnelle, et les biens de grande consommation hors agroalimentaire.

Surtout, les économistes de LCL n’écartent pas une rechute possible de la production de certains secteurs à la fin de l’année. « Le début de l’année a été très bon dans plusieurs secteurs. Ce qui explique la révision de nos prévisions. Mais le deuxième semestre va être plus difficile, dans l’automobile notamment », souligne-t-on à LCL. La banque table en effet sur une croissance molle en France, avec une hausse du PIB de 1,1 % en 2010 et 1,2 % en 2011. Pas de quoi soutenir à très long terme le rebond enregistré par les secteurs industriels.

Solène Davesne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS