Economie

L’automobile allemande se met aussi à l’arrêt

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les uns après les autres, les sites de production automobile ferment leurs lignes d’assemblage en Allemagne, provoquant l’inquiétude des sous-traitants.

L’automobile allemande se met aussi à l’arrêt
BMW a annoncé mercredi 18 mars fermer ses usines européennes et à Rosslyn en Afrique du Sud pour une durée de quatre semaines.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

"Notre objectif principal est de freiner la propagation du virus." C’est en ces termes que Herbert Diess, le patron de Volkswagen, a justifié l’arrêt de la plupart des usines du groupe en Europe. Ces derniers jours, le management du constructeur allemand était critiqué par des membres du comité d’entreprise qui lui reprochaient de privilégier la production à la sécurité des employés, dans un pays qui comptait au 19 mars 10 999 malades et 20 morts.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte