L’autoconsommation de l’électricité solaire décolle

Le ministère de l’Ecologie a annoncé le lancement d’un appel d’offres dédié à l’autoconsommation des énergies renouvelables lors du colloque d’Enerplan sur l’autoconsommation, mercredi 25 mai. De quoi accélérer un mouvement qui a déjà démarré.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’autoconsommation de l’électricité solaire décolle

Le mouvement est déjà engagé. Le gouvernement veut l’accélérer. A l’ouverture du premier colloque national sur l’autoconsommation photovoltaïque du syndicat professionnel Enerplan, qui se tient ce mercredi 25 mai à Paris, Virginie Schwarz, directrice générale de l’énergie au ministère de l’écologie, a annoncé le lancement d’un appel d’offres dédié à l’autoconsommation.

"C’est un appel d’offres qui cible les sites industriels, tertiaires et agricoles […] et qui porte sur un volume de 50 mégawatts, dont 10 mégawatts réservés à la Corse et à l’Outre-Mer", a déclaré Virginie Schwarz, ajoutant qu’il n’était pas réservé au photovoltaïque et citant notamment la petite hydroélectricité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les projets d’une taille "comprise entre 100 et 500 kilowatts" bénéficieront d’une "valorisation financière supplémentaire de l’électricité autoconsommée". La directrice a précisé que le détail du calcul de cette valorisation – encore une "formule" – visait à éviter de favoriser une "consommation excessive". Le cahier des charges de l’appel d’offres "sera publié avant l’été".

Soutenir l’autoconsommation, soit le fait pour un consommateur de produire lui-même l’électricité qu’il consomme, découle de la loi de transition énergétique votée l’été dernier, a rappelé Virginie Schwarz. La loi insiste "sur le rôle des territoires et des consommateurs, sur l’idée que le consommateur va devenir consomm’acteur, qu’il va prendre en main sa consommation […] mais aussi sa production".

Doublement des raccordements d'autoconsommation

Cet engagement du consommateur est déjà en marche, comme l’a souligné la directrice, pointant l’accélération du nombre de contrats d’accès au réseau passé avec ERDF pour pouvoir injecter les surplus de production sur le réseau : "Il y en a eu 1600 en 2015 et presqu’autant depuis le début de l’année".

Des chiffres à comparer au nombre cumulé de ces contrats : "4 900 au 9 mai 2016, qui concernent surtout les petites installations [moins de 3 kW]", a précisé Hervé Lexrait, chef du département producteurs d’ERDF. Ce qui signifie que le nombre de raccordements pour autoconsommation "a doublé en 2015 et est parti pour encore doubler cette année".

Il y a cependant encore beaucoup de chemin à faire, a rappelé Daniel Bour, président d’Enerplan, notamment face à l’Allemagne, "où environ 2,3% de la consommation totale d’électricité relève de l’autoconsommation".

Manuel Moragues

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS