L'Usine Aéro

L'auto roule pour l'aéro

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'auto roule pour l'aéro
« On a toujours dit que le siège auto n’avait rien à voir avec le siège dans l’aéro », a rappelé Didier Domange le 28 avril. Ce jour-là, le président du conseil de surveillance de Zodiac explique pourtant tout le bien qu’il pense de celui qui s’apprête à assister le patron du groupe aéronautique incapable de résoudre des difficultés industrielles persistantes : Yann Delabrière, l’ex-PDG de l’équipementier automobile Faurecia. Il faut croire qu’il y a quelques similitudes entre les deux secteurs. Hausse des cadences de production, haut niveau de qualité, livraisons à temps… L’aéronautique est en train de faire de ses avions des commodités et compte en partie sur les recettes de l’automobile. La porosité entre les deux secteurs ne date pas[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte