Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L'australien MDL rejette l'offre améliorée d'Eramet

, ,

Publié le , mis à jour le 14/06/2018 À 10H37

MELBOURNE (Reuters) - Le conseil d'administration du groupe australien Mineral Deposits Limited (MDL) a conseillé jeudi à ses actionnaires de rejeter la nouvelle offre d'achat de ses titres formulée par Eramet, estimant qu'elle sous-valorisait encore la société.

Le groupe minier et métallurgique français a annoncé mercredi qu'il proposait de racheter les titres de MDL qu'il ne détient pas encore au prix de 1,75 dollar australien par action, au lieu de 1,46 dollar auparavant, valorisant le groupe 344,7 millions de dollars australiens (222 millions d'euros). Mais cette valorisation est bien inférieure à celle d'un expert indépendant qui l'estime entre 2,04 et 2,52 dollars australiens.

Un porte-parole d'Eramet a dit que la valorisation de l'expert indépendant ne prenait pas en compte les risques et défis auxquels est confrontée la filiale commune de MDL et Eramet dans le domaine des sables minéralisés (dioxyde de titane et zircon).

"Nous cherchons désormais a apporter de la clarté sur cette situation et à permettre aux actionnaires de prendre une décision, avec ce que nous pensons être une offre très attrayante, qui est notre dernière et définitive", a-t-il dit.

La nouvelle offre, d'un coût de 322 millions de dollars australiens intégralement en numéraire, représente une revalorisation de 19,9% par rapport à la précédente (1,46 dollar par action).

Eramet, qui a indiqué qu'il ne relèverait pas davantage son offre, espère toujours attirer suffisamment d'actionnaires pour obtenir au moins une majorité de contrôle de la société d'ici la clôture de l'offre le 13 juillet.

L'OPA permettrait au groupe français de récupérer la totalité de la société TiZir, spécialisée dans le dioxyde de titane et zircon, au Sénégal et en Norvège, qui fournit essentiellement le secteur de la peinture industrielle, qu'il détient à parité avec MDL depuis sa création en 2011.

L'action Eramet recule de 2,55% à 126,00 euros vers 07h50 GMT à Paris, dans un contexte de baisse du secteur européen des matières premières (-1,4%) et de repli du nickel.

 

(Sonali Paul à Melbourne et Ambar Warrick à Bangalore, Benjamin Mallet, Tangi Salaün et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • ERAMET à PARIS (75015)

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus