L'audit sur les mines d'Areva au Niger sera achevé fin octobre

Les deux coentreprises entre Areva et l'Etat nigérien, Somaïr et Cominak, produisent environ un tiers du combustible utilisé par le parc nucléaire français. Mais le Niger, ancienne colonie française qui figure parmi les pays les plus pauvres du monde, estime qu'il ne tire pas assez de recettes de ses gisements d'uranium.

Partager
L'audit sur les mines d'Areva au Niger sera achevé fin octobre

L'audit entrepris au Niger sur les mines d'uranium exploitées par le groupe français Areva sera achevé avant la fin du mois, a déclaré samedi 5 octobre l'ambassadeur de France à Niamey.

Les deux coentreprises entre Areva et l'Etat nigérien, Somaïr et Cominak, produisent environ un tiers du combustible utilisé par le parc nucléaire français. Mais le Niger, ancienne colonie française qui figure parmi les pays les plus pauvres du monde, estime qu'il ne tire pas assez de recettes de ses gisements d'uranium.

Renouvellement du contrat liant Areva à l'Etat nigérien

Le contrat actuel de 10 ans liant Areva à l'Etat nigérien arrive à son terme à la fin de cette année et Niamey espère profiter des discussions sur son renouvellement pour augmenter ses recettes fiscales et obtenir du groupe français des engagements en terme d'investissement dans les infrastructures.

"Il y a un audit qui est en cours en ce moment et qui a été décidé d'un commun accord entre le Niger et Areva dans le cadre des discussions pour le renouvellement des conventions minières de SOMAIR et COMINAK puisque ces conventions se terminent à la fin de cette année", a déclaré l'ambassadeur Christophe Bouchard à la chaîne de télévision DOUNIA.

"Cela servira de base pour alimenter les discussions en cours entre Areva et le Niger pour la renégociation des conventions notamment pour voir quelles vont être les conditions financières des nouvelles conventions, la fiscalité applicable", a-t-il ajouté.

"On attend avec intérêt, dans le courant du mois d'octobre, les résultats de cet audit", a-t-il précisé.

Les promesses d'investissement pourraient inclure la construction d'une nouvelle route reliant Tahoua à la région minière d'Arlit, à plus de 1 000 kilomètres au nord de la capitale.

"Nous respectons Areva comme partenaire stratégique mais nous voulons un partenariat équilibré", avait déclaré le ministre nigérien des Mines Omar Hamidou Tchiana lors d'un entretien le mois dernier à Reuters.

"Nous allons, tout en respectant notre partenaire, faire en sorte que le Niger aussi tire parti de l'exploitation de l'uranium", avait-il ajouté, en soulignant que l'Etat nigérien ne cherchait pas augmenter sa participation dans Somaïr et Cominak.

Niamey détient 36,4% de Somaïr, qui produit environ 3 000 tonnes d'uranium par an, et 31% de Cominak, dont la production annuelle avoisine 1 500 tonnes.

Présent au Niger depuis près d'un demi-siècle, Areva possède 63,6% de Somair et 34% de Cominak.

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, élu en 2011, affiche sa volonté d'augmenter fortement les recettes tirées de l'uranium, qui n'ont représenté l'an dernier qu'environ 5% du budget.

Avec Reuters (Abdoulaye Massalatchi; Pascal Liétout pour le service français)

0 Commentaire

L'audit sur les mines d'Areva au Niger sera achevé fin octobre

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS