L'Atlas du Grand Paris, la métropole au-delà de ses frontières

L'Apur (Atelier parisien d'urbanisme) a présenté lundi 25 novembre l'Atlas du Grand Paris. Composé de dizaines de cartes, cet ouvrage présente la métropole parisienne comme un espace pluri-identitaire, dont les frontières sont toujours plus repoussées.

 
Partager
L'Atlas du Grand Paris, la métropole au-delà de ses frontières
Couverture de l'Atlas du Grand Paris

Sans limites communales, Paris est une grande tâche jaune que traverse une ligne grise. C'est de cette manière que l'Apur (Atelier parisien d'urbanisme) illustre la capitale sur la couverture de son ouvrage très complet, l'Atlas du Grand Paris, lancé lundi 25 novembre, la veille du colloque Innovations et fabrique de l’identité métropolitaine à la mairie de Paris.

Négligeant les frontières des municipalités et des départements, la tâche est une densité de populations qui s'étale et se dissipe. "Pendant longtemps sur les cartes, Paris était réduit à son périphérique, explique Pierre Mansat, adjoint au maire de Paris chargé de Paris Métropole et des relations avec les collectivités territoriales d'Île-de-France. Au-delà, il n'y avait qu'une mer blanche, comme si le monde urbanisé s'arrêtait brutalement." Aujourd'hui, l'Apur présente l'inverse : Paris, dont les réalités sont constamment repoussées, est sur le même plan que sa périphérie.

Un territoire complexe à géométrie variable

Dans son ouvrage de quelque 200 pages auquel ont participé géographes et architectes, l'Apur dresse le portrait du Grand Paris en proposant une lecture nouvelle. "Nous voulons rendre sensible et lisible ce qu'est la métropole", précise Pierre Mansat. A travers des dizaines de cartes, l'atlas dévoile des zones contrastées et disparates, des zones denses et diffuses, publiques et privées, végétales et bâties. Des espaces pluri-identitaires construits et vécus. "Paris présente une géographie paradoxale, assure Dominique Alba, directrice générale de l'Apur. La complexité de ce territoire en fait sa richesse."

L'Apur divise certaines cartes par carreaux de 400 mètres sur 400 mètres afin d'analyser de près les diversités de la ville : combien de jeunes ou de seniors par carreau, leurs revenus ou la surface de leur logement, s'ils sont propriétaires ou locataires… Doublés de photos satellites, les carreaux permettent de comparer à grande échelle chaque zone de la ville : densité de population, couverture végétale, fonction (résidentielle, commerciale, industrielle). Après lecture de ces cartes, la métropole parisienne apparait comme un espace large, mouvant, à géométrie variable.

Franchir la ville

"La ville est un espace physique dans lequel on se déplace." Cette évidence énoncée par Dominique Alba en cache une autre : en se promenant, le citadin franchit la ville, la découvre et donne aux espaces un droit de cité. Pour cette raison, l'atlas propose au lecteur quelque 150 promenades urbaines dans toute la métropole. Historiques, bucoliques, sonores, thermographiques, ces promenades dessinent la ville et contribuent à donner aux banlieues un nouveau visage.

Franchir la ville et peut-être même franchir les institutions. Dimanche 24 novembre, des députés PS ont annoncé leur intention de déposer un amendement visant à supprimer les départements de la petite couronne, qui n'auront plus "lieu d'être avec la future métropole du Grand Paris". Les frontières de Paris tendent à disparaitre ailleurs que sur les cartes. Le Grand Paris ne demande qu’à vivre.

Timothée L'Angevin

L'Atlas du Grand Paris - Edition Wildproject - 19 euros - disponible au Pavillon de l'Arsenal

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS