L'assurance maladie s'attaque aux TMS, un fléau qui coûte 1 milliard d’euros par an aux entreprises

L’assurance maladie lance deux aides financières à destination des PME pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques (TMS). Ce coup de pouce s’inscrit dans un programme d’accompagnement plus large sur le web et via les caisses régionales pour mettre de la méthode et de l'efficacité dans la réduction desTMS. Un groupe de maladies professionnelles qui affecte les salariés de 25 000 entreprises en France.

Partager

L'assurance maladie s'attaque aux TMS, un fléau qui coûte 1 milliard d’euros par an aux entreprises

L’assurance maladie se mobilise contre la première cause de maladies professionnelles, les TMS (troubles musculo-squelettiques). Tendinites, canal carpien, lombalgies, douleurs articulaires, et autres affections de la même famille liées aux conditions de travail représentent 87 % des maladies professionnelles reconnues.

Ce fléau est une catastrophe humaine pour ceux qui travaillent au prix de leur santé et un gâchis économique qui coûte 1 milliard d’euros en cotisations aux entreprises et 10 millions de journées de travail perdu.

"Dans 45 % des cas, les personnes conservent des séquelles de la maladie. Alors que l’on recule l’âge de la retraite, avoir au travail des gens abimés pose aussi un problème de société" estime Marine Jeantet, directrice des risques professionnels de l’Assurance Maladie.

Accompagnement financier et humain

Depuis deux ans la Cnam se mobilise sur le sujet avec un programme dédié aux entreprises. Ce 3 mai, elle lance au plan national deux aides financières très simples dédiés au PME de moins de 50 salariés. La première "TMS pros diagnostic" finance à hauteur de 70 % l’intervention d’un préventeur qui viendra faire un état des lieux et un plan d’action des risques TMS de l’entreprise ( plafond de 25 000 euros), la seconde "TMS Pros Action" finance à hauteur de 50 % l’investissement d’achat de matériel/ équipement/formation pour réduire les contraintes physiques.

L’action anti-TMS de l’assurance maladie s’articule au-delà des aides financières sur un soutien méthodologique. Un site en accès ouvert tmspros.fr fournit une démarche de prévention, des outils méthodologiques, du matériel de communication, des fichiers informatiques d’analyse et de reporting.

Les entreprises qui veulent bénéficier d’un accompagnement plus complet peuvent avoir accès à un espace personnalisé dans le site et un accompagnement humain assuré par leur caisse régionale. Mylène Obringer, responsable sécurité santé environnement dans l’entreprise de métallurgie SOCOMEC est conseillée par sa caisse depuis deux ans. L’entreprise n’a pas découvert le chantier de lutte contre les TMS à cette époque mais la jeune femme estime que la démarche TMS pros a permis "de prioriser les actions les plus efficaces. Avant nous nous attaquions un peu dans le désordre à une foule de choses. Certaines actions coûteuses, comme l’achat d’un palan à 10 000 euros, ne servaient à rien alors qu’avec un peu de méthode, nous avons mis en place des gabarits à 10 € pièce beaucoup plus adaptés."

Pour ce qui concerne les aides, l’assurance maladie a voulu faire simple, très simple. Il suffit d’envoyer une lettre recommandée avec sa demande et un devis pour réserver l’aide avant le 15 juillet 2017. L’institution s’engage à donner son accord dans les deux mois et rembourse ensuite sur simple facture. Pour que la demande soit acceptée il faut pour l’aide de diagnostic s’adresser à des ergonomes agréés, et pour les équipements fournir un plan d’action général. Au passage, il faut aussi que l’entreprise soit à jour du paiement de ses cotisations.10 millions de budget a été affecté à cette action. Au boulot !

Anne-Sophie Bellaiche Cheffe du service Economie et Social
Anne-Sophie Bellaiche

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS