L'assemblée constituante chilienne entamera ses travaux le 4 juillet

SANTIAGO (Reuters) - L'assemblée élue en mai dernier pour rédiger une nouvelle Constitution au Chili afin de remplacer la loi fondamentale héritée de la dictature d'Augusto Pinochet entamera ses travaux le 4 juillet, a annoncé dimanche le président Sebastian Pinera.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'assemblée constituante chilienne entamera ses travaux le 4 juillet
L'assemblée élue en mai dernier pour rédiger une nouvelle Constitution au Chili afin de remplacer la loi fondamentale héritée de la dictature d'Augusto Pinochet entamera ses travaux le 4 juillet, a annoncé dimanche le président Sebastian Pinera (en photo). /Photo d'archives/REUTERS/Rodrigo Garrido

La réécriture de la Constitution est le fruit d'un large consensus auquel est parvenue la classe politique après le mouvement social de la fin 2019 contre les inégalités dans un pays converti sous l'ère Pinochet (1973-1990) à la doctrine monétariste et au néo-libéralisme.

"Cette convention représente sans nul doute une grande occasion de rédiger une nouvelle Constitution qui sera reconnue et respectée par tous les Chiliens", a déclaré Sebastian Pinera.

L'assemblée est composée de 155 membres dont la moitié sont des indépendants issus de la société civile non affiliés à des partis politiques, ce qui fut une grande surprise du scrutin de mai dernier. Les élus auront jusqu'à un an pour préparer un projet de Constitution, qui sera ensuite soumis à référendum.

(Fabian Cambero, version française Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS