L’ASN détaille ses exigences à Areva, EDF, et au CEA

Au mois de janvier, le gendarme du nucléaire rendait ses conclusions suite  aux évaluations complémentaires de sûreté lancées en France après l’accident de Fukushima. Ce jeudi 28 juin, il présente le détail de ses prescriptions.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’ASN détaille ses exigences à Areva, EDF, et au CEA

"Beaucoup pensent que Fukushima est derrière nous, mais c'est en fait devant nous", a souligné le directeur général de l'Autorité de sûreté nucléaire, Jean-Christophe Niel, en marge de cette présentation à la presse.

C’est la raison pour laquelle l’ASN a développé son millier de prescriptions durant 6 mois. Elle a présenté une série de 32 décisions, comportant chacune une trentaine de préconisations, pour 19 centrales nucléaires exploitées par EDF mais aussi 8 sites d'Areva (liés au combustible) et 5 sites du Commissariat à l'énergie atomique (CEA, pour la partie recherche).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

38 inspections, 100 jours de contrôle

Pour chacun des acteurs, il détaille donc une série d’exigences et donne un calendrier. Dès le 30 juin, Areva devra par exemple déployer des moyens de communication autonomes permettant un contact direct du site avec l’organisation nationale de crise.

Ces préconisations font suite aux évaluations complémentaires de sécurité exigées dans les centrales françaises après l’accident nucléaire de Fukushima. Durant l’été 2011, l’ASN a procédé à 38 inspections des installations nucléaires ciblées. Elles ont conduit à 100 jours de contrôle sur le terrain. Au terme de ce vaste audit, l’ASN avait estimé que le niveau de sécurité était suffisant. L’arrêt d’aucune des centrales n’avait été alors préconisé. Toutefois, l’Autorité avait recommandé de renforcer la robustesse des centrales.

Il avait notamment recommandé la mise en place progressive d’une "force d’action rapide nucléaire". Ce 28 juin, l’ASN a prescrit la création de ce dispositif d’urgence permettant d’envoyer des équipes spécialisées et du matériel sur un site accidenté en moins de 24 heures.

Cette force doit être capable d'intervenir sur un réacteur "dès la fin 2012" et devra être capable d'intervenir simultanément sur tous les réacteurs d'une même centrale fin 2014, a souligné jeudi l'ASN.

Les discussions avec EDF sur le noyau dur

En janvier, l’ASN avait également évoqué la création d’un noyau dur dans chaque centrale nucléaire. Le principe ? Créer une sorte de salle de commande bunkérisée avec un ensemble de procédures afin de garantir le fonctionnement du site en cas d'aléas extrême, comme une inondation ou un séisme. Sur ce point, les discussions sont toujours en cours avec EDF. Il s’agit de déterminer les contours exacts de ce noyau.

Car tout cela à un coût pour l’exploitant des centrales. EDF avait estimé la facture pour ces travaux massifs à environ 10 milliards d’euros. Un chiffre qu’André-Claude Lacoste, le président de l’ASN, n’a pas jugé "invraisemblable" lors de cette présentation.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS