International

L'Asie centrale en alerte

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'Asie centrale en alerte
Il n’y a pas qu’à Bruxelles ou à Washington que les événements d’Ukraine sont suivis de près. Très loin à l’est de l’Europe, au sein de vastes espaces souvent absents de nos écrans radars, les yeux sont rivés sur Kiev et Sébastopol. Dans les steppes, les vallées et les capitales des républiques ex-soviétiques d’Asie centrale, cette crise nourrit une sourde angoisse au sein des pouvoirs. L’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, le Kirghizstan et le Kazakhstan (avec qui la France a noué un "partenariat stratégique"), ces cinq pays peuplés au total de 60 millions d’habitants, répartis sur 4 millions de kilomètres carrés, ont bien des différences et quelques points communs. Ils partagent pour la plupart le fait d’être[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte