L’arrivée de la 5G ne nécessite pas de renforcer les normes d’exposition aux ondes, juge la commission internationale de référence

Le 4 mars, la Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) a mis-à-jour ses directives concernant les normes d’exposition aux ondes, inchangées depuis 1998. Malgré l’inquiétude croissante d’ONG et d’une partie des utilisateurs, l’arrivée des technologies 5G ne change pas la donne en la matière, selon l’organisme.

Partager
L’arrivée de la 5G ne nécessite pas de renforcer les normes d’exposition aux ondes, juge la commission internationale de référence

Peu après que le Conseil d’Etat a rejeté la demande de deux associations de suspendre le déploiement de la 5G pour des raisons de santé, un nouvel organisme de référence se prononce sur l’exposition aux ondes électromagnétiques. La Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) a mis à jour, le 4 mars 2020, pour la première fois depuis 1998, ses directives en la matière, évoquant non seulement la 5G mais aussi d’autres ondes radio (Wi-Fi, Bluetooth…). Peu connue du grand public, ses conclusions servent néanmoins de bases aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Globalement, l’ICNIRP, qui s’appuie désormais « sur plus de vingt années d’études scientifiques supplémentaires » ne modifie pas le seuil recommandé en 1998 de 41,2 volt/mètre. Et aucun changement majeur n’est indiqué pour les fréquences déjà utilisées ni même pour les fréquences 5G jusqu’à 6 GHz.

De nouvelles restrictions au-dessus de 6 GHz

Pour les fréquences supérieures à 6 GHz, qui seront exploitées pour certaines applications de la 5G, l’ICNIRP a ajouté des restrictions pour l'exposition à l'ensemble du corps, pour les expositions brèves (moins de 6 minutes) à de petites régions du corps et la réduction de l'exposition maximale autorisée sur une petite région du corps.

Si la Commission « reconnait qu’une part de la communauté s’inquiète des effets sanitaires de la 5G », son président Eric van Rongen assure qu’elle « ne causera pas de dommages si ces directives sont respectées ». Dans son rapport, la Commission précise aussi qu’il n’y a pas suffisamment d’études pour établir un lien entre l’exposition à des ondes et le développement de cancer, d'hyperélectrosensibilité ou de problème d’infertilité.

Cette publication relance également des débats là où les normes sont plus strictes que les recommandations de l’ICNIRP. Comme à Bruxelles, où le taux limite d’exposition est 50 fois plus bas : « L’ICNIRP souligne qu’il n’y a aucune preuve que des mesures de précaution additionnelles à ces guidelines entraîneraient des effets bénéfiques pour la santé de la population », explique la fédération industrielle belge Agoria au journal L’Echo. Celle-ci « réitère donc sa demande aux régions de s’aligner sur la norme internationale recommandée, sans quoi la Belgique ne pourra pas offrir les services que promet la 5G dans des domaines tels que la mobilité, la santé, la sécurité, l’industrie, l’enseignement à distance ».

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS