L'armée française pourrait (enfin) signer un contrat avec Airbus pour ses avions ravitailleurs

L'armée française pourrait mettre 3 milliards d'euros sur la table pour renouveler sa flotte de Boeing KC-135. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a confirmé le 20 novembre la signature prochaine d'un contrat avec Airbus portant sur la livraison de 12 avions de ravitaillement en vol A330 MRTT, pour ce montant. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'armée française pourrait (enfin) signer un contrat avec Airbus pour ses avions ravitailleurs

L'armée française va casser sa tirelire pour acheter à Airbus 12 avions de ravitaillement en vol A330 MRTT : elle pourrait prochainement débourser environ 3 milliards d'euros pour honorer ce futur contrat, a annoncé le 20 novembre le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. "Notre volonté de moderniser la composante aéroportée de la dissuasion se concrétise avec ce contrat", a-t-il affirmé, repris par l'AFP.

L'armée souhaite renouveler sa flotte de Boeing KC-135. Les deux premiers appareils seront livrés en 2018 et 2019. Par la suite, Airbus fournira chaque année à l'armée deux avions. Ce contrat inclut également la maintenance des ravitailleurs et les premières années de formation des pilotes, détaille l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Lélia de Matharel

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS