L'armateur français CMA CGM conclut l'acquisition du singapourien NOL

Deux mois après avoir participé à la naissance d’une alliance géante, CMA CGM conclut le rachat du singapourien Neptune Orient Lines (NOL). L’armateur français s’appuie sur cette double stratégie pour mieux résister sur le difficile marché du transport maritime.

Partager

L'armateur français CMA CGM conclut l'acquisition du singapourien NOL

C’est fait. L’armateur français CMA CGM a racheté Neptune Orient Lines (NOL), armateur singapourien. CMA CGM détient depuis le 9 juin 2016 78% du capital de NOL, après que les actionnaires majoritaires de l'armateur asiatique, le groupe Temasek et ses filiales, aient apporté la totalité de leurs actions. Cette prise de participation largement majoritaire clôt une séquence ouverte au mois de décembre 2015, quand le conseil d’administration de NOL avait accepté l’offre de rachat.

Avec l’acquisition de la plus grande entreprise de transport maritime d’Asie du Sud-Est et numéro 12 mondial, CMA CGM conforte sa place de numéro trois mondial, avec désormais 11,5% de parts de marché et se rapproche de Maersk (14,9% de parts de marché) et MSC (13,4%).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des lignes complémentaires

Dans le contexte actuel de forte pression sur les prix, due à une surcapacité, CMA CGM va pouvoir optimiser sa flotte de navires, améliorer le taux de remplissage et réaliser des économies d’échelle, au niveau des achats, des coûts logistiques et d’affrètement. Autre avantage, les lignes de NOL sont globalement complémentaires de celles de CMA CGM. Du coup, la fusion devrait s'effectuer sans trop de difficultés et la couverture mondiale du nouveau groupe s'en trouvera renforcée.

En quelques mois, l’armateur français se sera renforcé sur deux axes, avec cette opération de croissance externe, et la création d’Ocean Alliance en avril 2016. Cette alliance géante réunie CMA CGM, le chinois Cosco Container Lines, le taïwanais Evergreen Line et le chinois de Hong Kong Orient Overseas Container Line, respectivement numéros quatre, cinq et neuf mondiaux. Les quatre mousquetaires représentent 4,8 millions de conteneurs de 20 pieds (EVP) transportés dans l’année, une force de frappe capable de rivaliser avec "2M", l’alliance de Maersk et MSC, qui totalise 5,7 millions d’EVP.

Patrice Desmedt

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS