L'Arcep pas inquiète pour le calendrier de la 5G malgré Huawei

PARIS (Reuters) - La France donnera le coup d'envoi au déploiement de la 5G en France comme prévu en 2020 en dépit des difficultés actuelles de l'équipementier chinois Huawei qui pourraient amener certains opérateurs télécoms français à modifier leurs sources d'approvisionnement, a déclaré mardi le président de l'Arcep.
Partager
L'Arcep pas inquiète pour le calendrier de la 5G malgré Huawei
La France donnera le coup d'envoi au déploiement de la 5G en France comme prévu en 2020 en dépit des difficultés actuelles de l'équipementier chinois Huawei qui pourraient amener certains opérateurs télécoms français à modifier leurs sources d'approvisionnement, a déclaré mardi le président de l'Arcep. /Photo prise le 12 février 2019/REUTERS/Dado Ruvic

L'administration Trump a placé jeudi le premier équipementier télécoms mondial sur une liste noire, rendant presque impossible pour l'entreprise l'achat de produits fabriqués aux Etats-Unis.

"Pour moi ça n'aura un impact que très progressif", a déclaré Sébastien Soriano devant des analystes financiers et des journalistes, rappelant qu'aucun opérateur télécoms français n'avait pour seul fournisseur Huawei dans les principales grandes villes.

"On vise un lancement commercial de la 5G en 2020", a-t-il réaffirmé, en précisant que l'Arcep se montrerait conciliante sur le calendrier de déploiement du très haut débit mobile vis à vis des opérateurs qui décideraient de changer d'équipementier.

De son côté, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a déclaré que le choix des équipementiers télécoms pour la 5G se ferait en fonction de la sécurité des réseaux et de leurs performances, ajoutant qu'aucun candidat ne serait écarté a priori.

En France, le matériel de Huawei est principalement utilisé par les opérateurs SFR (Altice et Bouygues Telecom (Bouygues). Le numéro un français Orange a pour sa part annoncé qu'il se fournirait auprès de Nokia et Ericsson pour déployer la 5G dans l'Hexagone, même si Huawei est l'un de ses principaux fournisseurs à l'échelle de l'ensemble du groupe.

Les Etats-Unis soupçonnent Huawei d'être instrumentalisé par le gouvernement chinois à des fins d'espionnage et cherchent à convaincre leurs alliés occidentaux de restreindre l'accès de leurs marchés télécoms au groupe chinois. L'équipementier a réfuté à de nombreuses reprises ces accusations.

UN SCÉNARIO DIFFÉREND EN FRANCE POUR LES ENCHÈRES 5G

La France a pour sa part décidé de durcir le contrôle des équipements télécoms dans la perspective de l'arrivée de la 5G qui permettra de nouveaux usages dans des domaines clefs tels que la télémédecine ou le véhicule connecté, tout en s'abstenant de fermer officiellement la porte à Huawei.

"On pourrait avoir une analyse des opérateurs consistant à dire que compte-tenu du climat de tension peut-être qu'il est raisonnable d'utiliser moins certains équipementiers" a expliqué le président de l'Arcep, estimant que certaines entreprises, notamment, pourraient demander des garanties à titre de précaution.

"L'exposition aux équipementiers chinois existe mais elle n'est pas dans des proportions qui sont extrêmement importantes", a-t-il toutefois relativisé.

L'attribution de ces fréquences 5G se fera d'ici la fin de l'année, a réaffirmé le dirigeant du gendarme des télécoms selon lequel seul un contingent de 300 mégahertz sera disponible dans un premier temps dans la bande de fréquences prévue.

Le scénario français sera probablement différent des enchères italiennes et allemandes (toujours en cours) où les sommes versées ont atteint des niveaux très élevés, a pronostiqué le président de l'Arcep, une partie des fréquences ayant déjà été attribuées en France.

"La base de comparaison, ce n'est pas six milliards, c'est peut-être trois", a-t-il dit, précisant qu'il était trop tôt pour faire des estimations, tous les arbitrages n'ayant pas encore été rendus.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BOUYGUES

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS