L'Arcep juge le réseau de Free Mobile conforme à ses engagements

PARIS (Reuters) - Une inspection menée par l'Autorité de régulation des télécoms a démontré que le réseau de Free Mobile respectait ses obligations en matière de couverture de la population française, a annoncé mardi son président Jean-Ludovic Silicani.

Partager

Depuis son lancement début janvier, le dernier né des opérateurs de téléphonie mobile est la cible d'une polémique visant le fonctionnement de son réseau, ses détracteurs l'accusant de ne pas respecter ses engagements de couverture.

Face aux accusations, l'Arcep qui avait déjà contrôlé une première fois le réseau de Free Mobile en décembre en vue d'autoriser son lancement commercial, a procédé à une nouvelle inspection courant février.

"Ce second contrôle confirme que (...) Free couvre toujours 27% de la population du territoire (...), le taux minimum réglementaire qui figure dans sa licence", a déclaré le président de l'Arcep dans le cadre de son audition devant la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

La filiale du fournisseur d'accès à internet Free dispose aujourd'hui de 753 stations "allumées", c'est-à-dire en état de fonctionnement effectif, a précisé Jean-Ludovic Silicani.

Ce chiffre est en forte hausse par rapport au chiffre constaté en décembre, a-t-il ajouté.

Gwénaëlle Barzic, édité par Cyril Altmeyer

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS