L'Arabie saoudite met fin à ses coupes de production de pétrole au-delà de l'accord Opep+

L'Arabie saoudite cesse ses réductions volontaires de production de pétrole brut. Le pays, qui produisait en-dessous du quota alloué lors dans le dernier accord entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses 10 partenaires, a annoncé le 8 juin qu'il augmenterait sa production en juillet pour remonter à son quota.

Partager
L'Arabie saoudite met fin à ses coupes de production de pétrole au-delà de l'accord Opep+
Le ministre saoudien de l'Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger

Face aux signes de reprise de la demande mondiale de pétrole, l'Arabie saoudite va augmenter sa production du brut au mois de juillet afin d'atteindre son quota fixé par l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et ses partenaires de l'Opep+, a déclaré lundi 8 juin le ministre saoudien de l'Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman.

Le pays met donc fin aux réductions volontaires supplémentaires qu'il avait consenties en produisant en-deça de son quota. Cette décision arrive quelques jours après un accord de l'Opep+ sur une prolongation coordonnée de la réduction de l'offre de pétrole au mois de juillet.

L'Arabie saoudite décrit un retour de la demande mondiale

Réunis dans l'Opep+, l'Opep et d'autres grands producteurs emmenés par la Russie avaient convenu samedi 6 juin d'étendre d'un mois la réduction coordonnée de leur offre, prolongeant ainsi leur accord qui a permis au prix du brut de doubler sur les deux derniers mois en retirant du marché près de 10 % de l'offre mondiale. Au mois de juin, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït s'étaient accordés pour réduire encore leur production de 1,18 million de baril par jour (bpj).

Le prince Abdulaziz bin Salman a déclaré que ces réductions volontaires ne seraient pas prolongées en juillet et que l'Arabie saoudite allait augmenter son offre pour atteindre son quota fixé par l'Opep, la levée partielle des mesures de confinement ayant favorisé un retour de la demande de brut.

" La baisse supplémentaire de la production a atteint son objectif et nous allons de l'avant. Une bonne partie de l'augmentation de la production de juillet ira à la consommation intérieure ", a déclaré le prince Abdulaziz bin Salman lors d'une conférence de presse virtuelle de l'Opep+. Il a ajouté que la hausse des prix de vente du brut saoudien pouvait être considérée comme une indication d'un retour de la demande mondiale de pétrole.

Exercice d'équilibriste pour l'Arabie saoudite et la Russie

Le cours du baril de Brent, qui a atteint en séance un pic de trois mois à 43,41 dollars, s'est retourné à la baisse après les déclarations du ministre saoudien de l'Energie pour tomber à 41,3 dollars.

L'Arabie saoudite et la Russie sont confrontées à un exercice d'équilibriste pour pousser les cours du pétrole à la hausse et soutenir leur économie tout en essayant de limiter l'augmentation des prix afin d'éviter une reprise de la production concurrente de pétrole de schiste aux États-Unis.

Avec Reuters (Rania El Gamal, Alex Lawler et Vladimir Soldatkin ; version française Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS