L'après-marée noire coûterait de 3 à 6 milliards de dollars à BP

LONDRES (Reuters) - BP évalue de trois à six milliards de dollars (2,5 à cinq milliards d'euros) le coût total du nettoyage consécutif à la marée noire dans le Golfe du Mexique, écrit un analyste vendredi.

Partager

Cet analyste a été informé par Steve Westwell, le secrétaire général du groupe pétrolier britannique.

"Les coûts pour BP sont au total de 1,43 milliard de dollars à ce jour et celui-ci pense que les coûts totaux de confinement et de nettoyage seront de l'ordre de trois à six milliards de dollars", dit Kim Fustier, analyste pétrolier du Credit Suisse.

BP explique que ces montants sont une extrapolation fondée sur les coûts constatés jusqu'à présent et ne constituent pas une projection. Un porte-parole a dit qu'il n'était pas possible d'évaluer le coût du nettoyage tant que le puits n'aurait pas été colmaté.

Citigroup et Merrill Lynch ont donné leur propre estimation, 3,5 à sept milliards de dollars pour la première et jusqu'à six milliards pour la seconde.

En dehors de la facture de nettoyage et de confinement, BP s'est engagé à dédommager ceux qui ont été lésés par la marée noire et le Crédit suisse juge que cela donnera lieu à une ardoise supplémentaire de 14 milliards de dollars.

Anadarko Petroleum et Mitsui ont des participations respectives de 25% et 10% dans le puits, et donc une responsabilité financière en proportion dans cette catastrophe écologique.

Tom Bergin, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS