Economie

L’apprentissage en chute libre

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entre le 1er janvier et fin juillet, 62 500 jeunes sont entrés en apprentissage, soit 18% de moins que pour la même période de 2012. Début septembre, le BTP s’était déjà alarmé de la baisse de 8% des inscriptions dans ses centres de formation, l’expliquant par la difficulté, pour les jeunes, à trouver une entreprise en période de crise. Michel Sapin, le ministre du Travail, reconnaît des "craintes", mais estime que "rien n’est joué", puisque beaucoup d’entrées en apprentissage se font en septembre. Le gouvernement risque pourtant d’avoir du mal à atteindre son objectif de 500 000 apprentis en 2017 contre 435 000 actuellement, surtout depuis la suppression, en juillet, de l’aide versée aux employeurs d’apprentis. Une décision qui continue à faire des remous. Le gouvernement a[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte