Economie

L'apprentissage décolle enfin

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'apprentissage décolle enfin © Rolls Royce
Un an après la promulgation de la loi Avenir professionnel, qui a simplifié les conditions d’ouverture des centres de formation d’apprentis (CFA), les services du ministère du Travail ont enregistré 554 demandes de création d’un nouveau CFA, dont 61 émanent d’entreprises. Schneider Electric, Arc International, Safran, le groupe Nicollin se sont notamment montrés intéressés. Les autres projets émanent de branches professionnelles, de collectivités et d’organismes de formation. Si tous aboutissaient – ce qui ne sera probablement pas le cas –, le nombre de CFA augmenterait de 50 % en France ! Autre signe fort de la dynamique entraînée par la réforme de 2018, le nombre d’apprentis n’a jamais été aussi élevé : ils étaient 458 000 fin juin 2019, un record, selon la[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte