Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'appétit insatiable d'EDF. Fusion dans le pétrole. Des jeux vidéo en pack ? BT réorganise Syntegra. Textile : Gap dans le rouge. Une chance pour Dassault en Corée. Un avion de combat pour l'Europe...

, , , ,

Publié le

Hewlett-Packard, la fusion, suite : l'anti-trust s'en mêle. La Federal Trade Commission (FTC) a demandé un complément d'information aux deux constructeurs informatique, ce qui devrait retarder l'opération, indique La Tribune. Cette difficulté s'ajoute aux déclarations et manœuvres des héritiers Hewlett et Packard, hostiles à la fusion.

L'appétit insatiable d'EDF. Notre producteur d'électricité national, qui a pour ambition déclarée de gagner à l'étranger ce qu'il perd en France, depuis l'ouverture du marché de l'électricité, est en passe de largement réaliser - et dépasser- son objectif : EDF s'apprête à racheter le plus important réseau de distribution britannique, East Anglian Network, à l'américain TXU. Un réseau complémentaire de celui de London Electricity, qui est déjà une filiale d'EDF. Les ambitions d'EDF en Grande-Bretagne pourraient ne pas s'arrêter là, mais le groupe français s'est aussi considérablement développé en Allemagne, en Italie, et en Espagne, soulignent Les Echos. EDF prévoit d'investir 29 milliards d'euros dans des acquisitions entre 2001 et 2005.

Energie encore : deux pétroliers américains, Phillips Petroleum et Conoco, annoncent leur fusion. Une opération de 35 milliards de dollars qui donnent naissance au 3ème groupe de l'énergie aux Etats-Unis, indiquent Les Echos.

Des jeux vidéo vendus en packs. C'est ainsi que Terraplay, petite société lancée par Ericsson, voit l'avenir du marché des jeux. Chaque pack contiendra une console, des jeux, mais aussi un abonnement à un opérateur de téléphonie et un modem haut débit pour les jeux en ligne. Les industriels du jeu veulent encore étendre et diversifier leur marché, et certains espèrent réitérer le succès des packs de téléphonie mobile, indique La Tribune.

BT réorganise sa filiale française de services informatiques Syntegra, en créant notamment une activité de conseil, annonce la Tribune. Mais le quotidien rappelle les rumeurs persistantes qui prêtent à BT l'intention de céder Syntegra. La réorganisation actuelle aurait donc pour but de mieux valoriser l'entreprise.

Un troisième candidat pour racheter le réseau câblé d'AT&T, et pas n'importe qui : AOL Time Warner, le 1er groupe mondial de communication a officiellement déclaré s'intéresser au dossier, après deux autres opérateurs du câble, Comcast (donné favori), et Cox Communications, précise La Tribune.

Textile : le groupe américain Gap enregistre ses premières pertes depuis dix ans. Son chiffre d'affaires trimestriel- 3,3 milliards de dollars, est également en recul, en raison des mauvaises performances des magasins ouverts depuis moins d'un an, explique La Tribune. Gap souffre de la baisse des ventes depuis le 11 septembre, mais il s'est aussi éloigné de sa clientèle adulte à force de rechercher un positionnement " branché ", qui n'a pas su attirer les jeunes.

Une chance pour Dassault ? La Corée du Sud va retarder sa commande de 3,2 milliards de dollars pour des avions de combat. Un délai qui risque de gêner le favori, Boeing, obligé de prolonger la durée de vie des lignes de production de son F15, un avion vieillissant. Du coup, le Rafale de Dassault retrouve un peu de ses chances, affirme le Financial Times. Quant à Boeing, il aurait apprécié une commande rapide, après l'attribution du développement du Joint Strike Fighter, l'avion de combat américain futur, à son rival Lockheed Martin.

Sachez enfin que l'Europe veut préparer son avion de combat du futur, en réponse au programme américain du JSF. Les gouvernements, et les industriels concernés, réunis en ce moment à Bruxelles, doivent s'engager à développer un démonstrateur commun. Alenia, Dassault, EADS, Saab et BAE Systems sont dans le coup, la présence de ce dernier étant intriguante, puisque le britannique est impliqué dans le JSF américain. C'est dans Les Echos.

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle