Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L’APE entre au capital d’Eramet pour finaliser le sauvetage de la SLN

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Suite à la proposition formulée par Manuel Valls fin avril de prêter 200 millions d’euros d’argent public à la Société Le Nickel, filiale calédonienne d’Eramet, l’Agence des participations de l’Etat a racheté les parts de BPIFrance au capital du groupe minier français.

L’APE entre au capital d’Eramet pour finaliser le sauvetage de la SLN © Myrtille Delamarche

L’Agence des participations de l’Etat a repris, comme prévu, les 25,66% de Bpifrance Participations au capital d'Eramet. L'APE avait signé avec BPIfrance, le 1er août, un contrat d’acquisition portant sur sa participation dans le groupe minier français via la société FSI Equation, "pour un montant d’environ 246 millions d’euros". L’APE reprend également à son compte le pacte d’actionnaires qui liait Areva, puis FSI Equation pour BPIFrance aux deux holdings de la famille Duval, Sorame (Société de recherche et d’applications métallurgiques) et Ceir (Compagnie d’études industrielles de Rouvray).

La survie de la SLN menacée

Cette proposition de prêt était intervenue alors qu’Eramet menacer de cesser d’assurer les fins de mois de la SLN, qui perdait alors quelque 20 millions d’euros chaque mois, si les autres actionnaires de la filiale calédonienne (les provinces calédoniennes à hauteur de 34% et le japonais Nisshin à hauteur de 10%) ne participaient pas au financement de ces pertes. Les autres actionnaires de la maison mère Eramet sont Sorame et Ceir (famille Duval) à 37,06%, Carlo Tassara (12,79%), la STCPI (Société territoriale calédonienne de participation industrielle, détenue par les trois provinces de la Nouvelle-Calédonie, 4,03%), le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières, établissement public, 1,34%) et les petits porteurs du flottant représentant 19,12%. L'Etat s'est aussi engagé à participer à une émission obligataire de 100 millions envisagée par Eramet cet automne.

Myrtille Delamarche

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle