L'Ania teste la chaîne du froid

 
Partager

Dans sa deuxième étude sur « Les consommateurs et la sécurité alimentaire », l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) révèle que la confiance des Français dans leur industrie agroalimentaire est relativement stable. La mauvaise qualité sanitaire, remporte toujours 7,1 sur 10 et conserve la huitième place dans les inquiétudes des Français loin derrière la drogue, le sida, l'alcool et le tabac. Toutefois la notion de plaisir continue à dominer la perception toute française que nos concitoyens ont de cette activité vitale : manger.

Des emballages bavards. Cette étude réserve cependant quelques surprises. En septembre, l'Ania diffusait un communiqué incitant les industriels à un étiquetage volontaire des allergènes. Aujourd'hui, dans ce sondage, elle découvre que la mention des allergènes n'arrive qu'en septième position avec seulement 22 % de consultations systématiques et 33 % de non-consultation. En revanche, pas de surprise du côté de la date limite de consommation (DLC). C'est toujours la première donnée consultée. Dans 88 % des cas, elle l'est systématiquement. Suivie par le prix, les conseils sur les conditions de conservation, l'origine du produit, sa composition et le mode de préparation. Quant aux informations nutritionnelles, elles ne sont lues systématiquement que par 20 % des 1 007 personnes interrogées par l'institut BVA en juin dernier.

La chaîne du froid. Après le sondage, les tests ! L'Ania avait annoncé au dernier Salon international de l'alimentation (Sial) qui s'est tenu en octobre 2000 à Villepinte, qu'elle allait mettre des sondes dans des produits frais pour avoir enfin une vision claire et indiscutable sur la chaîne de froid. Ce sera chose faite au plus tard en novembre. Danone, Nestlé, Senoble et Mamie Nova vont prêter cinquante de leurs yaourts à une expérience en grandeur nature. Cinquante puces suivront ces yaourts que rien ne pourra différencier dans les emballages de regroupement. De la taille d'une pièce, ces puces sont capables de réaliser plus de 2 000 enregistrements de température. Evelyne Derens, ingénieur de recherche au Cemagref, finalise actuellement l'appel d'offre pour la puce qui sera, à coup sûr, une puce homologuée comme celles de Proges-Plus ou d'Océasoft. Le consommateur qui renvoie la puce recevra 30 euros. Cette première vague de tests précède une seconde vague qui se déroulera, cette fois, à grande échelle et en période chaude. Emballages Magazine consacre un article à la chaîne du froid dans son supplément de novembre.

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS