L’ancienne usine Seita de Riom va devenir le siège du groupe auvergnat Bacacier

Un an et demi après l’annonce de la fermeture de l’usine Seita de Riom, l'industriel auvergnat Bacacier annonce la reprise du site. 

Partager
L’ancienne usine Seita de Riom va devenir le siège du groupe auvergnat Bacacier
Les 22000 m² de l'usine Seita à Riom ont trouvé preneur.

"C’est l’aboutissement de 18 mois de travail…". Jean-Christophe Vigouroux, PDG du groupe Bacacier, peut enfin savourer la bonne nouvelle. Après des mois de tractations intenses avec le groupe Impérial Tobacco, le site de la Seita à Riom (Puy-de-Dôme) - définitivement fermé depuis le printemps 2017 - a trouvé un repreneur. Le groupe Bacacier, dont le siège se situe à Aigueperse (Puy-de-Dôme), spécialiste de l’habillage métallique du bâtiment, a annoncé sa reprise pour en faire le siège européen de son entreprise.

"A l’horizon 2020, le projet du Groupe Bacacier devrait générer 220 emplois sur le site de Riom, parmi lesquels certains transferts depuis les autres sites du Groupe mais également une création nette de près de 130 emplois", précise le communiqué de la Seita.
A cette occasion, Bacacier s’est engagé "à examiner en priorité les candidatures des collaborateurs ou anciens collaborateurs du site de Riom qui seraient intéressés par ces postes qu’il sera amené à créer".

30 millions d’euros sur 5 ans

En novembre 2016, la Seita avait annoncé la fermeture de cette usine historique du groupe Imperial Tobacco, la dernière en France, laissant sur le carreau 239 salariés et 80 000 m² d’usine sur 22 hectares en friche. Son activité de production de cigarettes a définitivement cessé au printemps 2017.

Le Groupe Bacacier, qui compte à ce jour plus de 400 salariés, est un des leaders de l’habillage métallique du bâtiment français. Il développe une offre de produits sur les marchés industriels, tertiaires, agricoles et résidentiels. Présent sur 22 sites opérationnels en France, ce groupe transforme plus de 80 000 tonnes d’acier par an, ce qui représente 20% du marché français.

Le PDG du groupe souhaite investir 30 millions d’euros sur 5 ans dans l’ex-usine de la Seita pour créer son centre décisionnel et installer notamment le siège de sa direction.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS