L'AMF confirme que le mystérieux investisseur américain Dylan Dariah n'a jamais été actionnaire d'Atos

L'Autorité des marchés financiers indique que le spécialiste français des services numériques Atos n'a pas de nouvel actionnaire significatif. Une déclaration qui confirme que l'annonce du mystérieux investisseur américain Dylan Dariah datant du 17 mai était factice. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'AMF confirme que le mystérieux investisseur américain Dylan Dariah n'a jamais été actionnaire d'Atos
L'AMF confirme que les déclarations selon lesquelles le mystérieux homme d'affaire Dylan Dariah détenait 5,08% du capital d'Atos étaient fausses. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

L'autorité des marchés financiers (AMF) confirme que la participation de Dylan Dariah - ce mystérieux investisseur de 26 ans qui assurait il y a deux semaines détenir 5% du capital d'Atos - ne "correspond a aucune réalité". Le 2 juin, le jeune homme qui se présente comme le propriétaire de la société Finsur basée dans le Delaware (Etats-Unis), avait avoué dans un communiqué n'avoir jamais été actionnaire.

Atos avait alerté l'AMF

Le 17 mai, selon un avis émis par l'AMF, la société Finsur, présentée comme appartenant à Dylan Dariah, avait déclaré détenir 5,08% du capital d'Atos. Une participation qui en faisait l'un de ses principaux actionnaires. Dans la foulée, le gendarme de la Bourse avait retoqué son avis le 21 mai, déclarant que Finsur était repassé sous le seuil de 5%, avec 4,23% du capital.

Sous le feu des projecteurs pour des problèmes de comptabilité, Atos avait annoncé mercredi 26 mai avoir contacté le gendarme de la Bourse concernant l'identité incertaine de ce nouvel actionnaire, exprimant des inquiétudes sur Finsur et l'authenticité du document concernant la taille de sa participation.

Le groupe mène actuellement une revue complète des bilans de deux de ses filiales aux Etats-Unis après avoir identifié des erreurs comptables.

Avec Reuters (Matthieu Protard; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS