L'Américain Venture ne renonce pas à garder Peguform France

Partager

Promis à une cession, le plasturgiste Peguform France pourrait rester finalement la propriété de Venture. L'actionnaire américain a présenté, jeudi 13 mars, un projet de continuation au Tribunal de commerce d'Evreux (Eure) qui étudiait les offres de reprise de l'équipementier automobile.

Venture est prêt à injecter dans les prochains mois 16 millions d'euros, programme qui serait suivi d'un financement complémentaire de 21 millions d'euros apporté par des banques et des filiales du groupe.

Les quatre sites industriels français et leur personnel (1 350 personnes) seraient conservés. Ce scénario viserait à préserver à court terme la " plate-forme européenne " de Peguform : France, Espagne, Allemagne, République Tchèque auxquels s'ajoutent Brésil, Mexique et Afrique du Sud, c'est-à-dire les pays où ses clients européens possèdent des filiales.

Dans cette optique, Venture a indiqué à la juridiction avoir transféré les titres de Peguform France, détenus par la maison-mère allemande Venture Beteiligungs en cessation de paiements, à sa filiale tchèque, Peguform Bohemia, société réputée bénéficiaire. Venture a pu préparer ce plan après avoir vu le projet de restructuration de sa dette (900 millions de dollars) qui sera capitalisée pour la moitié accepté par les autorités américaines.

Le tribunal de commerce rendra sa décision le 26 mars après avoir analysé le dossier concurrent du Suédois Plastal, seul autre candidat déclaré après le forfait de Decoma. Ne prévoyant pas, lui non plus, de plan social, il propose au total quelque 9 millions d'euros pour prendre le contrôle des actifs. Un plan difficilement acceptable pour les créanciers auxquels Peguform France doit quelque 60 millions d'euros.

Créé en 2001 et contrôlé par un fonds néerlandais, l'objectif de Plastal est d'atteindre rapidement une taille critique (environ un milliard d'euros) pour s'introduire en bourse.

Jacques LE BRIGAND

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS