L'américain Otis s’agrandit à Gien

Le fabricant d'ascenseurs Otis investit dans un nouveau centre technique sur son site français de Gien (Loiret). Tracté par le marché européen, il prévoit une "belle progression" en 2017.

Partager
L'américain Otis s’agrandit à Gien

Le fabricant d'ascenseurs Otis vient de renforcer ses capacités dans son usine française de Gien (Loiret) en renouvelant l'une de ses dix-huit lignes de productions, celle qui assemble les systèmes de commandes cabine. Toute la ligne a été refondue, pour un montant confidentiel, estimé autour de 5 millions d'euros. "Nous avons acquis une nouvelle machine de découpe laser tous supports afin de répondre au plus vite aux commandes qui émanent de toute l'Europe", indique Fabienne Loréal, directrice de l'usine, qui prévoit de produire 12 500 ascenseurs en 2017 (+ 11 %).

L'usine Otis de Gien, qui emploie 600 personnes, dont 300 en production, tourne actuellement en quatre équipes, c'est à dire en 3x8 la semaine, rythme auquel s'ajoute une équipe le week-end. 120 intérimaires renforcent la production, soit 720 personnes actuellement. Un coup de chaud qui s'explique principalement par la livraison de portes d'ascenseurs à sa consoeur de Madrid (Espagne), qui fournit des ascenseurs en Europe du sud, en Afrique du nord et au Moyen-Orient.

Otis recrute des techniciens et ingénieurs

L'usine giennoise a plusieurs autres actualités, qui mobilisent environ 10 millions d'euros depuis deux ans. Otis a ainsi mis en service un nouveau show-room depuis fin 2016. Et l'équipementier américain lancera fin octobre le chantier d'un nouveau bâtiment de 2 000 m² de bureaux où il installera ses équipes supports et administrative. Ce qui libérera de la place pour la R&D. A terme, l'effectif en techniciens et ingénieurs dédiés à la recherche et développement atteindra 130 personnes, au lieu de 100 actuellement.

"Le marché va vers plus de machines connectées. Nous renforçons nos compétences dans ce secteur. Nous poursuivons aussi nos recrutements pour des ingénieurs et chefs de projet en mécanique et électronique", indique Fabienne Loréal.

L'usine de Gien est le principal site européen d'Otis, et un centre d'excellence mondial pour les intérieurs-cabines. Cette filiale du géant industriel UTC (Pratt & Whitney, UTC Aerospace) a réalisé un chiffre d'affaires de 9,22 milliards d'euros en 2016 (11,9 milliards de dollars), dont un milliard d'euros pour la filiale française, qui, outre l'usine de Gien, comprend trois cents agences et 4 900 salariés.

Stéphane Frachet

0 Commentaire

L'américain Otis s’agrandit à Gien

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

OTIS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS