Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

L'américain Lord rachète l'usine SKF de Saint-Vallier

Marine Protais ,

Publié le

SKF, le numéro un mondial des roulements à billes, cède au groupe Lord Corporation son site de Saint-Vallier (Drôme), spécialisé dans les composants de commandes de vol électriques. Une cession qui permet au suédois de se recentrer sur son cœur d'activité.

SKF vend son site drômois à l'américain Lord Corporation. Jeudi 17 mars, le groupe suédois a annoncé qu'il avait signé un accord pour céder sa filiale Fly-by-Wire Systems France, basée à Saint-Vallier, au prix de 39 millions d'euros hors intérêts.

Lord Corporation, l'acheteur, est spécialisé dans les adhésifs, revêtements, matériaux électroniques, dispositifs à base de capteurs et d’actuateurs. Il travaille pour divers secteurs, et plus particulièrement pour l'aéronautique. "Cette acquisition nous permet d'asseoir notre présence dans l'ingénierie aéronautique en Europe (…) La gamme de produits innovants de SKF offre une excellente complémentarité à celle de Lord dans les systèmes mécaniques, électromécaniques et dynamiques", se réjouit le groupe californien dans un communiqué.

"Cette cession nous permet de renforcer notre bilan"

Fly-by-Wire Systems France développe et fabrique des commandes de poste de pilotage, des amortisseurs, des capteurs et des actionneurs électromécaniques. Elle fait partie de l'unité Aerospace France du groupe SKF. Elle emploie 150 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 37 millions d’euros en 2015.

"Cette cession répond à la fois à notre volonté de nous recentrer sur notre cœur de métier – les roulements et les solutions pour les équipements tournants – mais elle permet également de renforcer notre bilan", se justifie Christian Johansson, directeur financier de SKF dans un communiqué. Le leader des roulements à billes a été confronté aux difficultés de certains de ses marchés, il a supprimé l'an dernier 1 500 postes. Deux de ses usines françaises ont fermé depuis 2013, à Saumur (Maine-et-Loire) et Dunkerque (Nord). Une partie du site de Saint-Vallier avait déjà fait l'objet d'un rachat par le groupe américain PCC en 2014.

La transaction entre Lord et SKF devrait aboutir lors des trois à quatre prochains mois. Le groupe américain s'est engagé à conserver l'ensemble des salariés du site drômois.

Marine Protais

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle