L'américain Flex-N-Gate fait à Plastic Omnium une offre sur 7 sites

PARIS (Reuters) - L'américain Flex-N-Gate a fait une offre ferme sur les sept sites européens de Faurecia que Plastic Omnium doit céder pour pouvoir racheter le reste de la filiale pare-chocs de l'équipementier automobile.

Partager
L'américain Flex-N-Gate fait à Plastic Omnium une offre sur 7 sites

Dans le cadre de son recentrage sur les systèmes d'émission, les sièges et les intérieurs de voitures, Faurecia a signé fin 2015 la vente de son plus petit métier, les extérieurs automobiles, à Plastic Omnium, grand spécialiste du secteur. Cette activité est en plein essor car les boucliers avant et arrière ne sont plus seulement destinés à dissimuler les pare-chocs, mais sont devenus des pièces imposantes qui font partie intégrante du design des véhicules.

Une valeur d'entreprise de 200 millions d'euros

La Commission européenne a donné en juillet son feu vert à l'opération, mais à condition que Plastic Omnium cède à son tour sept sites de R&D et production de Faurecia: quatre sont situés en France, à Audincourt (Doubs), Marines (Val d'Oise), Burnhaupt-le-haut (Haut-Rhin) et Marles-les-Mines (Pas-de-Calais), deux en Allemagne et un à Valladolid, en Espagne. Ces sites emploient environ 2 000 personnes pour un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 700 millions d'euros.

"Plastic Omnium a reçu une offre ferme du groupe américain Flex-N-Gate pour la cession des 7 sites concernés (...) sur la base d'une valeur d'entreprise de 200 millions d'euros", a indiqué le groupe vendredi dans un communiqué. "Sur la base de cette offre, le groupe a accepté d'entrer en négociations exclusives." L'équipementier, également leader mondial des réservoirs de carburant en plastique, précise que le projet de cession doit encore être présenté aux syndicats des pays concernés. Il devrait être finalisé dans le courant de l'année prochaine.

Numéro deux nord-américain du pare-choc, Flex-N-Gate est né en 1956 avec d'abord une activité axée uniquement sur les pièces de rechange. Depuis Jeep en 1968, il fournit aussi les constructeurs automobiles pour la production de voitures neuves. Le groupe emploie aujourd'hui plus de 18 000 personnes dans 55 usines et neuf sites de développement et d'ingénierie au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, en Argentine, en Chine, au Japon, au Brésil et en Espagne.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 Commentaire

L'américain Flex-N-Gate fait à Plastic Omnium une offre sur 7 sites

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS