L'américain Carrier annonce la fermeture de son usine de Romorantin

L'usine de vitrines réfrigérées Carrier à Romorantin (Loir-et-Cher) fermera en juillet. Les 90 salariés déplorent une "fin annoncée".

Partager
L'américain Carrier annonce la fermeture de son usine de Romorantin
Une vitrine réfrigérée Carrier.

L'américain Carrier a annoncé mardi 17 avril, en comité d'entreprise, la fermeture de son usine de Romorantin (Loir-et-Cher), où il fabrique des vitrines réfrigérées pour la grande distribution. Depuis mercredi 18 avril, les 90 salariés sont en grève. "Nous sommes abasourdis, même si on s'y attendait", déplore Pascal Bardy, syndicaliste CGT et membre du Comité d'entreprise. Carrier, filiale du conglomérat américain UTC (United technologies corporation), fabriquait encore 2 000 vitrines par an dans cette usine il y a quelques années.

Selon la direction, l'usine perd de l'argent et ne parvient pas à redresser sa compétitivité en comparaison d'autres usines du groupe en Hongrie et en République tchèque. Les derniers bilans comptables de l'usine française font apparaitre un chiffre d'affaires de 8,3 millions d'euros en 2016, pour une perte d'exploitation de 2 millions. Les chiffres de 2017, qui n'ont pas été communiqués par la direction, l'ont sans doute convaincu d'arrêter les frais.

"Carrier n'a jamais investi dans les hommes, ni dans les machines, comment gagner en compétitivité", répondent les syndicats. De fait, il ne restait qu'un seul client final pour l'usine solognote, les magasins Monoprix.

Déjà des restructurations en 2011 et 2013

Deux restructurations en 2011 et 2013 avaient déjà abaissé l'effectif de 170 salariés à une centaine aujourd'hui à travers un plan de départs volontaires puis un plan de sauvegarde de l'emploi. L'usine employait 300 personnes il y a une vingtaine d'années.

Ce 18 avril, Andrew Griffiths, directeur du site, recevait les syndicats pour entamer les discussions sur les reclassements et les congés de reconversion. "60% du personnel a plus de 50 ans, et aucun salarié n'a moins de trente ans. Les gens ont fait leur vie ici, des mesures de mobilité semblent difficiles à envisager", remarque Pascal Bardy.

Le géant UTC (Pratt et Whitney, UTC Aerospace), propriétaire de Carrier, possède d'autres usines sur le territoire français, dont le fabricant de climatiseurs Carrier à Montluel (Ain), et le fabricant d'ascenseurs Otis à Gien (Loiret), dans lequel il a investi récemment.

0 Commentaire

L'américain Carrier annonce la fermeture de son usine de Romorantin

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

CARRIER

OTIS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS