"L’ambition de Renault est d’annoncer cette année une nouvelle implantation industrielle en Asie du Sud-Est", selon Gilles Normand

L’Asie du Sud-Est est une des priorités du Groupe Renault. Gilles Normand, directeur des opérations Asie-Pacifique, se concentre sur l’Inde, prépare le démarrage en Chine et réfléchit déjà à de nouvelles implantations industrielles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Usine Nouvelle - Qu’avez-vous appris de l’échec de la Logan en Inde ?

Gilles Normand - Trois enseignements en ont été tirés. Tout d'abord, le design de la Logan n'était pas assez émotionnel pour le client indien. Ensuite, la voiture n'avait pas été adaptée aux goûts des consommateurs locaux. Enfin, l'image de la marque et ses valeurs n'avaient pas été assez travaillées.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Quels sont les incontournables pour réussir dans le pays ?

Il y a trois éléments fondamentaux. Le prix tout d'abord. La marque est aussi essentielle. Il faut donner une assurance au consommateur, il peut avoir confiance dans nos valeurs. Enfin il faut proposer un certain contenu, des équipements, un vrai produit automobile où le consommateur en a pour son argent. C'est un équilibre très dur à définir, que nous allons mettre en place pour notre projet de véhicule en 2015.

Le low-cost est-il incontournable sur le marché indien ?

Je récuse le terme de low-cost. Je préfère parler de "value for money". Il faut offrir un produit raisonnable à un bon prix qui séduise la classe moyenne. Les Indiens sont en train de s'équiper, acheter une voiture est une montée en gamme. C'est un choix important, les gens sont donc précautionneux, ils cherchent un achat intelligent. C'est justement la philosophie de la gamme Entry.

Pourquoi avoir choisi une plateforme modulaire, la CMF-A, pour le projet de véhicule qui arrive en 2015 ?

Développée au niveau de l'Alliance (Nissan utilisera aussi la plateforme CMF-A en Inde, ndlr), elle fera baisser le ticket d'entrée avec des économies d'échelle et de nombreuses synergies. Le ticket d'entrée baissera de 40%, les pièces de 30%. Le maillage entre une ingénierie globale et un tissu de fournisseurs locaux offrira un produit compétitif en prix mais qui respecte les canons de l'automobile. Une plateforme modulaire doit permettre aussi de fortement différencier les produits, c'est clairement la stratégie de Renault !

Après l'Inde, quels sont vos autres projets en Asie du Sud-Est?

Mon objectif est que la croissance y soit continue. Nous avons débuté la production en CKD (kit de pièces détachées permettant l’assemblage complet d’un véhicule, ndlr) en Indonésie en 2013, avec des kits venus de l'usine de Chennai (Inde). Notre objectif est d'y devenir le premier constructeur européen. Le principal sujet est désormais la Chine, avec l'accord signé en décembre avec DongFeng. Ce projet n'aura cependant pas d'impact avant 2016 sur les chiffres. Mon ambition pour cette année est surtout d'annoncer notre implantation industrielle dans un nouveau pays de la région, car aujourd'hui 50% des ventes dans le monde ont lieu ici. Or l'Asie-Pacifique ne représente que 10% des ventes du groupe.

Pauline Ducamp

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS