L'Alsace prêt à suspendre le financement du TGV-Est

Partager

Le conseil régional d'Alsace menace de suspendre son financement au TGV-Est si l'Etat ne montre pas sa volonté de lancer au plus vite la construction de la deuxième tranche du projet. Tout comme la liaison Lyon-Turin, ce tronçon de quelques dizaines de kilomètres entre Baudrecourt (Moselle) et Strasbourg (Bas-Rhin) a été jugé non-prioritaire par l'audit sur les projets d'infrastructures français. La région Alsace avait initialement prévu de verser 141 millions d'euros sur les 3 milliards que coûtera le projet (hors matériel roulant).

Arnaud BOULBEN

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS