L'alliance Renault-Nissan a atteint son objectif de synergies avec un an d'avance

Avec des synergies record de 4,3 milliards d'euros l'an dernier, l'alliance Renault-Nissan a atteint son objectif prévu pour l'exercice 2016.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'alliance Renault-Nissan a atteint son objectif de synergies avec un an d'avance

Des économies record pour l'alliance Renault-Nissan. "Un an avant l’échéance prévue, l’Alliance Renault-Nissan a enregistré 4,3 milliards d'euros de synergies en 2015, soit une augmentation de 13% par rapport à 2014", annonce un communiqué publié ce mardi 5 juillet.

Le fruit d'un rapprochement plus poussé

Pour réduire davantage leurs coûts, les deux constructeurs partagent en effet depuis 2014 les fonctions ingénierie, fabrication et logistique, achats et ressources humaines. Concrètement, cela se traduit notamment par la plate-forme CMF, modulaire et commune à des modèles des deux marques : les Renault Kadjar, Espace et Talisman partagent ainsi la même structure que les Nissan Qasqhai, Rogue et X-Trail. Grâce au partage de davantage de composants, Carlos Ghosn évoquait ainsi un objectif de synergie de 4,3 milliards d'euros pour l'alliance en 2016 (après 3,8 milliards den 2014), un objectif qu'il a donc atteint dès l'an dernier.

L'alliance vise désormais 5,5 milliards d'économies pour 2018. Un chiffre qui ne prend pas en compte les éventuelles synergies attendues avec Mitsubishi, en négociation avec Nissan pour être racheté par le partenaire japonais de Renault.

"A horizon 2020, l'Alliance prévoit que 70% de ses véhicules seront construits sur des architectures CMF" (modulaires), note le communiqué de Renault. L'organisation industrielle devra également s'appuyer de plus en plus sur une" production croisée" entre les différents sites. Deux usines françaises de Renault, Sandouville (Seine-Maritime) et Flins (Yvelines) doivent ainsi bientôt respectivement produire l'utilitaire NV300 et la citadine Micra de Nissan.

Rester en pointe sur les domaines d'avenir

Renault-Nissan veut également rester en pointe sur les technologies d'avenir comme les véhicules électriques ou hybrides et les voitures autonomes avec son objectif "zero emissions - zero fatalities". "L’Alliance dispose d’un budget R&D annuel d’environ 4,5 milliards d’euros" et de nombreux centres de recherche, "à Atsugi au Japon, à Guyancourt en Francen Farmington Hills dans le Michigan, à Sunnyvale en Californie – mais aussi en Inde, au Brésil, en Roumanie, en Turquie et en Chine, entre autres". Depuis le début de l'année, les deux constructeurs disposent également d'une équipe commune "Véhicule Connecté et Services de Mobilité" pour accélérer la modernisation des services proposés par les deux marques.

1 Commentaire

L'alliance Renault-Nissan a atteint son objectif de synergies avec un an d'avance

Daniel Anger
05/07/2016 17h:34

L'alliance Renault-Nissan aurait pu économiser quelques millions supplémentaires, ou les utiliser dans des systèmes de sécurité comme un radar de recul sur tous ses modèles, au lieu d'en gratifier leur PDG qui n'avait pourtant pas l'air d'être indigent.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS