Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'alliance Fincantieri-Leonardo menace de couler l'Airbus du Naval

Hassan Meddah , , ,

Publié le

Analyse

L'alliance Fincantieri-Leonardo menace de couler l'Airbus du Naval
Le Seabourne Encore, navire de croisière de luxe de l'italien Fincantieri.
© Fincantieri - DR

Décidément, l’Europe de la défense n’est pas un long fleuve tranquille, même pour les fabricants de corvettes et de frégates. Naval Group (ex-DCNS), qui ambitionne d’unir son destin avec son homologue transalpin Fincantieri en vue de créer un Airbus du secteur naval, a tout lieu de s’interroger.

Son partenaire a annoncé un renforcement de sa coopération dans le secteur militaire avec son compatriote Leonardo, le principal fabricant local d’électronique de défense. Les groupes ont décidé de relancer leur coentreprise Orizzonte Sistemi Navali, détenue à 51 % par Fincantieri et à 49 % par Leonardo. De quoi perturber le schéma initial d’une alliance franco-italienne fondée sur un échange de participation réciproque allant de 5 à 10 %.

Le changement politique intervenu en mars avec l’arrivée au pouvoir de la coalition entre le mouvement Cinq étoiles et la Ligue, en Italie, rebat également les cartes. Sur plusieurs dossiers (contrôle de l’immigration, crise en Libye, liaison Lyon-Turin…), Rome et Paris se sont frontalement opposés. Iront-ils jusqu’à saborder la principale initiative de restructuration des chantiers navals de défense à l’échelle européenne ?

Lors du salon Euronaval, qui se tiendra à Paris-Le Bourget du 23 au 26?octobre, chacun devrait éclaircir ses positions.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

13/10/2018 - 12h03 -

Je pense que le gouvernement francais ne se gêne pas pour faire du protectionnisme,mais quand ce sont les autres pays qui le font, alors on pleurniche comme d'habitude.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle