L’alliance entre PSA et General Motors affaiblie

PSA et General Motors ne sont plus certains de développer ensemble la plate-forme EMP1 destinée aux petits véhicules.

Partager
L’alliance entre PSA et General Motors affaiblie

Si tous les observateurs se concentrent sur le futur partenariat entre PSA et le chinois DongFeng, l’alliance actuelle entre PSA Peugeot Citroën et General Motors semble de plus en plus mal en point. Et c’est le groupe français qui le reconnaît dans un communiqué, mercredi 23 octobre. "Le projet de développement d'une plate-forme commune du segment B avec GM fait actuellement l’objet d’un réexamen de même que les dispositions correspondantes de l'accord de développement", admet PSA.

Développement PSA

Dans les bureaux du centre de R&D de PSA, à Vélizy (Yvelines), on rapporte que depuis cet été, les représentants de General Motors ne seraient plus très assidus aux réunions de travail sur la future petite plate-forme EMP1. Les ingénieurs de PSA auraient eux conclu qu’il valait mieux développer seuls la plateforme, jugeant leur modèle plus performant que les éléments techniques fournis par General Motors. "On s’aperçoit que le modèle économique serait difficile à atteindre", a par ailleurs souligné un porte-parole du groupe, qui évoque une décision rapide sur le développement commun ou non de l’EMP1.

Le français ne chiffre pas la remise en cause de ce projet de plate-forme pour les petits véhicules du segment B mais reconnaît que ce renoncement pourrait conduire à une baisse des synergies au sein de l’alliance. Elles sont pour le moment estimées à 1 milliard de dollars par an (720 millions d’euros) à partir de 2016.

Projet clé

Ce projet était en effet l’un des piliers de l’alliance avec l’américain, à côté des développements communs de petits monospaces (Opel Mériva/Citroën C3 Picasso) et de crossovers de segment C (Opel Zafira/Peugeot 3008). La nouvelle plateforme EMP1 devait être utilisée à partir de 2017 pour les futures Citroën DS3, Opel Corsa et Peugeot 208. "La base de développement n’est pas 100% PSA, elle sera composée d’éléments existants sur la PF1 et d’éléments nouveaux, expliquait encore fin janvier Jean-Christophe Quémard, le directeur des programmes du français. Nous la découperons ensuite en éléments de travail, que nous confierons à des ingénieurs de PSA et d’Opel, selon les domaines de compétences".

Le président du directoire Philippe Varin chiffrait à la même époque la production commune de véhicules PSA et GM sur la nouvelle plate-forme à 1,5 million de véhicules. Un chiffre qui va devoir être revu à la baisse, tandis que les coûts de conception de la plate-forme vont grimper pour PSA.

Alliance européenne

Le groupe français tente cependant de rassurer ce matin sur le futur de l’alliance avec General Motors. "De nouveaux projets sont en cours d’analyse", peut-on lire dans le communiqué. Mais dans les centres de R&D du groupe, les ingénieurs se montrent sceptiques. L’alliance se restreint pour le moment à l’Europe. Le projet de développement d’une boite automatique à double embrayage, qui fait cruellement défaut aujourd’hui sur les véhicules du groupe français, a été abandonné.

Elle sera finalement achetée à un fabricant japonais. Les synergies achats comme la collaboration sur la prochaine génération de moteurs EB ne seraient pas non plus aussi florissantes qu’annoncées. "On se pose beaucoup de questions, reconnaît un ingénieur. Toutes les équipes demandent aujourd’hui à avoir plus d’infos sur la santé du groupe et surtout sur l’avenir".

Pauline Ducamp

0 Commentaire

L’alliance entre PSA et General Motors affaiblie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS