L’allemand Infineon contraint par Washington à renoncer au rachat de l’américain Wolfspeed

Face au véto de Washington, le fabricant allemand de semiconducteurs Infineon Technologies est contraint de renoncer au rachat de Wolfspeed, la division carbure de silicium de l’américain Cree. Un tournant dans la guerre des puces que les Etats-Unis entendent opposer au reste du monde.

Partager
L’allemand Infineon contraint par Washington à renoncer au rachat de l’américain Wolfspeed
Le véto américain justifié par les applications militaires de Wolfspeed

C’était attendu. Infineon Technologies n’achètera pas Wolfspeed, la division de l’américain Cree spécialisée dans les substrats et les circuits de carbure de silicium. Devant l’opposition de Washington pour des raisons de sécurité nationale, le fabricant allemand de semiconducteurs est contraint de renoncer à la transaction.

Détermination de Whashington à protégrer ses intérêts

Pour Infineon Technologies, c’est la déception. "Avec Wolfspeed, nous allons devenir numéro un mondial des semiconducteurs de puissance en carbure de silicium, affirmait Reinhard Ploss, PDG du groupe, lors de la conclusion de l’accord en juillet 2016. Nous voulons devenir aussi numéro un dans les circuits de puissance radiofréquences. Cela va nous aider à accélérer l'introduction de technologies innovantes sur marché, répondant aux besoins futurs de la société en termes d'efficacité énergétique, de connectivité et de mobilité." Le fabricant allemand espérait finaliser cette transaction de 850 millions de dollars en cash à la fin de 2016. Mais c’était sans compter avec la détermination des Etats-Unis à protéger ses intérêts stratégiques dans les semiconducteurs des prédateurs étrangers.

Avec la montée sans précèdent de la vague de consolidation dans les semiconducteurs, les Etats-Unis ont pris conscience de l’importance à préserver leurs champions dans ce secteur qu'ils jugent stratégique pour leur prospérité économique et leur sécurité nationale. Mais jusqu’ici, ils se sont opposés surtout à des transactions impliquant des investisseurs chinois. Le fait qu’ils s’en prennent à un repreneur allemand marque un tournant dans la guerre des puces qu’ils entendent opposer au reste du monde.

Technologie duale

Ni Cree, ni Infineon Technologies ne précisent les craintes posées par le CFIUS, le redouble Committee on Foreign Investment in the United States, le comité interministériel chargé d’examiner toutes les fusions-acquisitions impliquant des intérêts américains, pour justifier son véto. Mais l’opposition de Washington peut s’expliquer par le potentiel d’utilisation de la technologie de Wolfspeed dans le militaire. Le carbure de silicium trouve en effet des applications duales. Comme substitut au substrat classique de silicium, il permet la montée en puissance dans des applications de conversion d’énergie dans l’automobile ou les énergies renouvelables, et en fréquences dans les systèmes de communication sans fil comme les mobiles. Autant de bénéfices qui peuvent aussi se décliner dans la défense.

Infineon Technologies devra payer à Cree la somme de 12,5 millions de dollars pour frais d’abandon de la transaction, même si ce renoncement n’est pas de son fait.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS