L'Usine Aéro

L’Allemagne maintient la pression sur le financement de l’A350

Hassan Meddah , , , ,

Publié le

Outre-Rhin, on conditionne le versement de plus de 600 millions d’euros d’avances remboursables au programme A350 à l’obtention d’emplois industriels et de R&D.

L’Allemagne maintient la pression sur le financement de l’A350 © DR

La belle union entre les "états Airbus" entraperçue à l’occasion du premier vol de l’A350 disparait dès lors qu’il s’agit d’évoquer le financement du programme.

Pour preuve, au Bourget, l’embarras de Frédéric Cuvillier ministre des transports et de son homologue allemande Anne Ruth Herkes pour s’expliquer sur le non versement de l’Allemagne de plus 600 millions d’euros au titre des avances remboursables en complément des 800 millions déjà versés.

La France a déjà versé 1,4 milliard d’euros

De son côté, la France a déjà versé 1,4 milliard d’euros sans broncher. Mme Herkes se borne à commenter qu’elle ne souhaite pas mettre dans le débat public les éléments de la négociation. "Nous soutenons Airbus avec l'attentes de bénéfices d’emplois industriels et technologiques", a-t-elle toutefois précisé.

Outre-Rhin, les exigences sont exprimées plus clairement : l’Allemagne conditionne son financement à l’obtention du bureau d’études qui développera le successeur de l’A320. Une exigence de rééquilibrage difficilement acceptable du côté de Toulouse, qui a toujours été en charge de cette mission.

Côté français, Frédéric Cuvillier se défend de tout angélisme : "Ce que l'on souhaite, c’est un équilibre. Ce qui importe à Airbus, c’est l’efficacité économique. (…) Un tel transfert n’entre pas dans la logique d’Airbus". Les deux pays espèrent trouver un compromis dans le courant de l’été. Bel optimisme.

Hassan Meddah

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte