L’Allemagne achète 7,5% des parts de Daimler dans EADS

Ce sont des sources internes au ministère allemand de l’Economie qui l’annoncent le 9 novembre. Après des mois de négociations, Daimler vend la moitié de sa participation pour 1,2 à 1,3 milliard d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Allemagne achète 7,5% des parts de Daimler dans EADS

Dès le second semestre 2012, après une modification nécessaire du droit néerlandais, l’Etat allemand bénéficiera de 7,5% des parts d’EADS, via la banque publique d’investissement KfW. Et ce, après le rachat d’une partie de ses parts au constructeur Daimler, désireux de sortir du capital du groupe aéronautique européen et de se recentrer sur ses activités stratégiques.

Cette annonce fait suite à l’accord des partenaires de la coalition gouvernementale allemande pour la cession des parts de Daimler. Jusque-là une partie des responsables politiques allemands s’y opposaient, contestant une intervention de l’Etat dans la vie économique.

Le gouvernement allemand s'était donc lancé dans la quête d'un repreneur. En vain. "Nous avons réalisé qu'il n'était pas faisable d'organiser quelque chose à court terme, au vu de la situation difficile sur les marchés de capitaux", explique-t-on au ministère de l'Economie. On précise tout de même que la prise de participation n'est pas prévue pour le long terme.

Cette annonce ne signifie pas la fin des négociations entre les différents actionnaires. En effet, Daimler possède actuellement 15% des parts et 22,5% des droits de vote. Il s'engage à conserver jusqu'à fin 2013 le paquet restant de 7,5% et à honorer ses engagements dans la direction du groupe. Mais qu'en sera-t-il par la suite ?

D'autant plus que l'actionnariat et la direction d'EADS obéissent à un strict principe de parité franco-allemande, qui va donc être mis à mal. Depuis la création du groupe en 2000, la France (avec le groupe Lagardère) détient 22,5% des parts du groupe, comme l’Allemagne.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS