L'Albanie, le Brésil, le Gabon, le Ghana et les Emirats arabes unis élus au Conseil de sécurité de l'Onu

NEW YORK (Reuters) - L'Assemblée générale des Nations unies a élu vendredi l'Albanie, le Brésil, le Gabon, le Ghana et les Emirats arabes unis au Conseil de sécurité des Nations unies pour un mandat de deux ans à compter du 1er janvier 2022.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Albanie, le Brésil, le Gabon, le Ghana et les Emirats arabes unis élus au Conseil de sécurité de l'Onu
L'Assemblée générale des Nations unies a élu vendredi l'Albanie, le Brésil, le Gabon, le Ghana et les Emirats arabes unis au Conseil de sécurité des Nations unies pour un mandat de deux ans à compter du 1er janvier 2022. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Les cinq pays n'ont pas rencontré d'opposition pour siéger au sein de cet organe de 15 membres, chargé de garantir la paix et la sécurité internationales. Ils remplaceront l'Estonie, le Niger, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, la Tunisie et le Vietnam.

Pour assurer une représentation géographique, les sièges sont attribués par groupes régionaux. Mais même si les candidats ne rencontrent pas d'opposition dans leur groupe, ils doivent obtenir le soutien de plus des deux tiers de l'Assemblée générale des Nations unies.

Le Conseil de sécurité est le seul organe de l'Onu qui peut prendre des décisions juridiquement contraignantes, allant de l'instauration de sanctions à l'autorisation du recours à la force. Il compte cinq membres permanents disposant d'un droit de veto : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Chine et la Russie.

(Michelle Nichols; version française Camille Raynaud)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS