L'Usine Aéro

L'Airbus A380 en dix chiffres clefs

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

La décision d'Airbus est tombée, la production de l'A380 va s'arrêter en 2021. Retour sur les chiffres clefs du "Superjumbo".

L'Airbus A380 en dix chiffres clefs © Air France

Nombre de commandes : 274 au 14 février 2019. Elles sont montées à 337 en janvier 2018, mais Virgin Atlantic en a annulé 6, Hong Kong Airlines 10, et Qantas 8. Emirates, le plus gros client, a porté le coup fatal en en annulant 39.
 
Nombre de livraisons : 234. Les dernières datent des 7 et 14 décembre 2018 pour le compte d’Emirates, premier client devant Singapore Airlines et Amedeo.
 
Loading...

Loading...

Nombre d’appareils en carnet de commande : 40 sont encore en attente d’être produits et/ou livrés.
 
Nombre de vols : L’A380 effectue plus de 300 vols par jour, soit un décollage toutes les deux minutes.
 
Nombre de passagers : De 525 passagers à 853 passagers suivant la configuration de l'avion (trois classes standards ou une classe économique unique).
 
Passagers transportés : Plus de 250 millions depuis sa mise en service. Soit environ 2 millions de passagers par mois.
 
Production annuelle : 12 en 2018. Un chiffre qui devrait s’abaisser à 8 en 2019.
 
Prix catalogue : En 2018, 445,6 millions de dollars. Un prix "affiché" toujours soumis à la négociation.
 
Nombre de clients : 16 – dont 14 opérateurs : Air France, Asiana, British Airways, China Southern, Emirates, Etihad, Korean Air, Hi Fly, Lufthansa, Malaysia Airlines, Qantas, Qatar Airways, Singapore Airlines, Thai Airways. Ils sont 48 pour l’A340 et l’A350, et 120 pour A330.
 
Nombre d'aéroports desservis : 60 dans le monde à ce jour. L’A380 circule également sur plus de 120 routes aériennes.
 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/10/2019 - 23h57 -

C’est la nouvelle la plus triste, la plus déprimante et la plus lamentable que j’ai entendue. Cet avion magnifique va vraiment me manquer. Il a été jeté aux ordures par des pseudos PDG incompétents, même pas capables d’attendre 15 ans que l’avion se vende mieux. Les Américains ont attendu 15 ans pour vendre leur Boeing 747 avec le succès qu’on connaît. Les imbéciles d’Airbus envoient l’A380 à la casse après seulement 12 ans ! Cet avion est adoré des passagers, mais les compagnies aériennes s’en fichent. C’est une honte. Et pour le remplacer par quoi? Par des coucous insignifiants comme l’A350. C’est pitoyable.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte