L'AIE s'interroge sur l'accord de gel de production de pétrole

SINGAPOUR (Reuters) - L'accord de gel de production conclu entre certains membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et la Russie pourrait s'avérer "vide de sens" étant donné que l'Arabie saoudite est le seul signataire en mesure d'augmenter sa production, a déclaré mercredi un haut responsable de l'AIE.
Partager
L'AIE s'interroge sur l'accord de gel de production de pétrole

Le cours du Brent a repris plus de 50% depuis un creux de 12 ans, à près de 27 dollars le baril, touché le 20 janvier, porté notamment par l'accord annoncé le 16 février par la Russie, l'Arabie saoudite, le Venezuela et le Qatar portant sur le gel leur production de brut à celle du mois de janvier.

Les pays producteurs de pétrole, membres ou non de l'Opep, se réuniront le 17 avril à Doha, au Qatar, pour discuter de ce plan de gel de la production, visant à soutenir un marché encore caractérisé par une offre excédentaire.

"Parmi tous les pays dont nous savons qu'ils vont participer à la réunion, seule l'Arabie saoudite dispose de capacités d'accroissement de sa production", a déclaré Neil Atkinson, chargé de la division industrie pétrolière et marchés de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), organisme qui coordonne les politiques énergétiques des pays de l'OCDE.

"Donc un gel de la production pourrait s'avérer vide de sens. C'est davantage un signe destiné à (...) renforcer la confiance au sujet de la stabilité des cours du pétrole."

L'AIE voit l'écart entre l'offre et la demande se rétrécir au cours de l'année, ce qui créera les conditions d'une reprise des cours du brut en 2017.

"Nous pensons que le pire est passé pour les prix (...) Le cours d'aujourd'hui de 40 dollars ne sera peut-être pas tenu mais, dans une fourchette allant de 35 à 40 dollars, nous pensons qu'il bénéficiera d'un soutien à moins d'un changement majeur dans les fondamentaux", a poursuivi Neil Atkinson.

(Florence Tan, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS