L'aide à Opel refusée par le ministre allemand de l'Economie

BERLIN (Reuters) - Le ministre allemand de l'Economie Rainer Brüderle a déclaré avoir rejeté la demande d'aide publique de General Motors pour sa filiale européenne Opel.

Partager

Le ministre a dit avoir pris sa décision à l'issue de la réunion d'un comité qui n'a pas pu dégager de position commune après avoir étudié la demande d'aide.

Il a ajouté être convaincu que GM disposait de suffisamment de fonds pour aider Opel à se redresser.

Opel a annoncé la tenue d'une conférence de presse pour 15h45 GMT.

Le représentant des salariés a estimé la décision du ministre "incompréhensible" mais s'est dit satisfait que les responsables des Länder accueillant des usines Opel sur leur sol aient réaffirmé leur offre d'aide.

Gernot Heller et Dave Graham, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 Commentaire

L'aide à Opel refusée par le ministre allemand de l'Economie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS