L'agroalimentaire marocain au Sial : les industriels livrent leurs impressions

Environ 80 sociétés agroalimentaires marocaines ont exposées sur 1750 m² au Sial de Paris du 16 au 20 octobre dans une édition 2016 marquée par un recul de la fréquentation. Réactions sur le salon.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'agroalimentaire marocain au Sial : les industriels livrent leurs impressions

Le Maroc, dans le hall des pavillons nationaux, n'a pas manqué son rendez-vous 2016 au Sial qui se tient au nord de Paris à Villepinte. Sur 1750 m², le Maroc à travers environ 80 sociétés agroalimentaires sur 7000 exposants a étalé son savoir-faire en matière de produits agricoles et halieutiques allant des huiles d'argan, olives, câpres et autres safran aux conserves de poissons, légumes et jus de fruits.

Menée par l’Établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE), du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, les exposants marocains étaient présents à la recherche pour la plupart de distributeurs européens, notamment français malgré une affluence modeste des visiteurs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous avons reçu cette année surtout des visites plus qualitatives que quantitatives par rapport aux éditions précédentes, plus de professionnels que de curieux. Mais malgré tout, les contacts étaient globalement intéressants" explique Mohammed Edderkaoui, directeur commercial chez Unimer group, intervenant marocain sur le marché international notamment de la conserve de poissons présent à Safi, Agadir, Kénitra à travers une dizaine de sites. Une nouvelle usine de conserves est en construction à Dakhla et devrait être inaugurée l'an prochain ainsi qu'une autre en Mauritanie.

"Rencontrer des prospects"

"Être présent pour réaliser une veille concurrentielle sur nos marchés, rencontrer des prospects à la recherche de nouveaux fournisseurs et maintenir le lien avec nos clients habituels, font partie des objectifs de notre présence au Sial", indique encore Mohammed Edderkaoui.

A LIRE AUSSI

Régulièrement présent au Sial, Cartier Sâada, spécialiste marocain de conserves d'olives, abricots, légumes et fruits, a réalisé au cours de l'exercice 2015/2016 une hausse de son résultat net de 126% et une augmentation du chiffre d’affaires de 6%. "Nous recherchons au Sial le maintien du contact avec nos clients qui sont habituellement des distributeurs de nos produits ainsi que des prospects qui nous aident à faire connaitre davantage notre marque. Lors de cette édition, nous avons pu conclure quelques contacts importants. J'ai remarqué aussi que malgré le peu d'affluence, les clients que nous avons reçus se sont documentés en sachant exactement le produit qu'ils recherchent" note Zhor Lahlou-Alaoui directrice du développement.

Iglo fish pour sa part est un opérateur portugais spécialisé dans la pêche et la congélation de poissons et qui dispose de deux implantations à Dakhla et Lâayoune employant environ 350 personnes et adressant pour l'essentiel des pays comme le Portugal, l'Espagne, la Russie, le Brésil ou l'Afrique du Sud. "Nous n'avons pas beaucoup de passages et les contacts sont plutôt rares lors de cette édition par rapport aux éditions précédentes. Nous avons aussi certains de nos clients qui ont privilégié le salon de Bruxelles en Belgique" relève Antonio Oliveira Martins, directeur commercial.

Orgafood pour sa part est une société en croissance créée en 2010 et spécialisée dans la conserve de sardine, de maquereau et de thon sur un site de 5000 m² à Safi. Avec une production moyenne de 120 conteneurs par an, elle emploie un effectif de plus de 300 personnes. "Nous étions déjà présents au Sial lors de précédentes éditions et nous recherchons des clients comme nous le faisons à l'Anuga à Cologne en Allemagne ou à Boston aux États-Unis. Cette année, les visites sont moins nombreuses à Paris," fait remarquer Mohammed Benaichour directeur général.

A LIRE AUSSI

Autre habitué du Sial, le fabricant marocain de couscous Dari Couspate affiche fin 2015 un chiffre d'affaires de 525 millions de dirhams avec un bond de 18,9%. "Cette année, nous avons été surpris par le bon accueil réservé par les visiteurs à toute la gamme de nos produits y compris notre gamme de couscous. Cela nous fait plaisir et nous encourage à persévérer" confie Abderrahmane Daoudi, représentant de la marque.

Rendez-vous est pris pour un nouveau Sial en 2018.

Nasser Djama

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SAFRAN
ARTICLES LES PLUS LUS