International

L'Agence Spatiale Européenne vous invite à déterminer quelles seront ses futures missions

Rémi Amalvy , ,

Publié le

L'Agence Spatiale Européenne ouvre une grande consultation publique pour déterminer les thèmes principaux de son programme spatial pour la période 2035-2050, appelé Voyage 2050. Tous les citoyens européens sont invités à y participer jusqu'à juin 2019. 

L'Agence Spatiale Européenne vous invite à déterminer quelles seront ses futures missions
Philae se posant sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko durant la mission Rosetta en 2014
© ESA/ATG medialab

Vous avez toujours rêvé d’envoyer une colonie de chèvres sur Saturne, et vous n’avez aucun doute de l’importance capitale de cette mission ? C’est le moment de vous faire connaître. Pour la première fois de son histoire, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) invite la population à se prononcer sur les questions essentielles que Voyage 2050, le programme spatial pour la période 2035-2050, devra soulever.

 "Nous souhaitons encourager le public à s’approprier le programme de sciences spatiales et à s’y impliquer, c’est pourquoi nous voulons entendre le point de vue de chacun et choisir notre prochaine série de missions de manière ouverte et transparente", explique dans un communiqué Günther Hasinger, directeur scientifique de l’ESA. "Nos missions sont financées par les États membres, c’est-à-dire leurs citoyens", ajoute-il. 

La consultation publique s'est ouverte le 4 mars et se poursuivra jusqu'à fin juin. Si vous souhaitez y répondre, c’est par ici. A noter que le sondage n’exige aucune connaissance spécifique sur les sujets des sciences spatiales et qu’il a été particulièrement préparé pour guider les participants à travers une série de questions.

Actuellement, l'agence cherche à répondre à des questions aussi variées que la manière dont s'est formée la Voie lactée, comment les trous noirs se développement, quelle est l'origine de notre système solaire, ou encore s'il existe d'autres mondes capables d'accueillir de la vie.

Bien que cela puisse paraître encore lointain, l’agence rappelle qu’il est déjà temps de planifier les missions à l’horizon 2050. Celles-ci peuvent durer jusqu’à 20 ans, de la conception à la production de résultats, en passant par leur développement et leur lancement.

A titre d’exemple, la mission Rosetta a démarré en 2004 et s’est conclue par la pose d’une sonde sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko en 2014. Son origine remonte au programme Horizon 2000, qui a démarré il y désormais bien longtemps, dans les années 1980.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte